Skip to main content
Actualites / Villa Albertine : 3 projets soutenus par la Fondation Bettencourt
05/09/2022

Villa Albertine : 3 projets soutenus par la Fondation Bettencourt

La Villa Albertine vient de dévoiler les 70 projets de résidence retenus pour venir s »implanter aux Etats-Unis pour un à trois mois en 2023. Des projets portés par 80 créateurs, chercheurs et professionnels de la culture et 90 structures partenaires. Parmi eux, trois projets soutenus par la Fondation Bettencourt Schueller.

C’est à travers une équipe de 80 personnes et un dense réseau de partenaires à travers les États-Unis, que la Villa Albertine renouvelle le concept de résidence en offrant une pluralité de lieux et un accompagnement unique. Le projet de la Villa Albertine invite en effet ses résidents à sortir des murs afin d’aller créer du lien avec les Américains qu’ils sont amenés à rencontrer sur place, et ainsi changer le regard sur le paysage culturel français. Sur les 70 projets retenus, 40 d’entre eux seront ainsi ancrés dans une ville précise, 20 seront itinérants et 10 seront centrés sur un projet commun autour de la danse. « Plus de 700 candidats ont répondu à l’appel, avec des projets créatifs confirmant combien, dans un monde en crise, les artistes n’ont pas seulement besoin d’être soutenus, ils peuvent et doivent nous guider dans notre compréhension des grands enjeux contemporains. » a témoigné Philippe Etienne, Ambassadeur de France aux États-Unis et Chairman de la Villa Albertine.

Les projets retenus sont répartis selon dix catégories, à savoir : architecture, arts visuels, cinéma, création numérique, littérature fiction, musée et patrimoine, musique, sciences humaines et sociales, design et métiers d’art et spectacle vivant.

Trois résidents soutenus par la fondation Bettencourt Schueller

 

L’une des particularités de la Villa Albertine réside dans le fait que les candidats doivent obligatoirement s’associer à une structure française pour présenter leur projet. Ce parnenariat ne nécessite aucun engagement financier ou organisationnel particulier, mais apporte sa recommandation, son expertise pour préparer et accompagner le projet de résidence, et propose par ailleurs un volet post-résidence. Se sont ainsi 90 structures qui se sont positionnées sur les différents projets. Parmi elles, la fondation Bettencourt Schueller, qui soutient trois lauréats de la catégorie design et métiers d’art :
– l’artisane créatrice de reflets d’or Manuela Paul Cavalier, pour son projet « Comment l’héritage des doreurs de la Vieille Europe a-t-il évolué dans l’ébullition culturelle et artistique américaine ? »

– le designer Felipe Ribon, pour son projet « comfort goods », qui allie la gastronomie, la photographie et le design industriel

– l’ennoblisseur de papier François-Xavier Richard, pour la poursuite de sa recherche sensible sur le son du papier, qui réactive notre mémoire et permet d’appréhender le monde par les sens

En parallèle, un partenariat avec France Culture sera lancé à partir du mois de septembre, sous la forme d’un rendez-vous hebdomadaire et permettra de découvrir un résident, interviewé en direct depuis les Etats-Unis.
Concernant les résidences 2024, l’appel à candidature devrait être lancé dans le courant du mois de novembre 2022.