16/09/2016
Vente exceptionnelle d’un ensemble signé Enzo Mari chez Cornette de Saint Cyr le 20/09 à 19h

Artiste, graphiste, designer, Enzo Mari a conçu les pièces emblématiques du design de ces 40 dernières années . « Je m’ennuie dit Mari, si je fais un projet qui n’est qu’une simple répétition ou un truc de marketing. Je veux que mon travail soit un jeu, le travail comme un jeu est une déclaration de liberté ». C’est un rêveur et c’est sans doute cette attitude si rare, assez déconcertante qui le rend rebelle et indigné. Comme tous ceux qui s’affrontent aux utopies, Enzo Mari a été un précurseur génial. Entre autres avec le projet « Métamobil », une collection de meuble « pauvre et basique » pour Gavina en 1974 ou avec « Ecolo », un manuel d’instruction pour fabriquer des vases en découpant des bouteilles d’eau minérale en plastique (Alessi 1995). Enzo Mari a besoin de connivence avec l’utilisateur et ses projets impliquent toujours une forme de folie et de courage. De la recherche à l’édition limitée pour Danese aux ustensiles de cuisine pour Zani&Zani, des luminaires pour Artemide au canapé pour Driade, Enzo Mari a toujours recherché la qualité des rapports avec ses éditeurs et les industriels. Extrait du catalogue de vente « Enzo Mari – Une collection », Cornette de Saint Cyr, mardi 20 septembre 2016, 19h. Exposition publique du 16 au 19/09 de 11h à 18h, le 20/09 de 11h à 14h.
Chantal Hamaide