27/12/2019
« Balkrishna Doshi : Architecture for the People ».
Du 30 mars au 8 septembre 2019, le Vitra Design Museum présentait la première rétrospective – hors des frontières asiatiques – consacrée à l’ensemble des travaux de l’architecte indien Balkrishna Doshi.

Lauréat du Pritzker Prize 2018

Balkrishna Doshi, Sangath Architect’s Studio, Ahmedabad, 1980 © Iwan Baan 2018

Né en 1927 à Pune, en Inde, Doshi est aujourd’hui considéré comme l’un des pionniers de l’architecture moderne de son pays. Ses nombreux projets concilient architecture moderne et traditions locales, contraintes culturelles et naturelles et approche durable. L’architecte et urbaniste de renom considère l’architecture comme un vecteur de changement dans la société, tant sur un plan culturel qu’environnemental, sociétal et éthique. Lauréat du Pritzker Prize 2018, Balkrishna Doshi est le premier Indien à recevoir ce célèbre prix d’architecture.

Une oeuvre inscrite sur la durée

Balkrishna Doshi, Premabhai Hall, Ahmedabad, 1976 © Vinay Panjwani India

Conception de villes, réalisation d’espaces résidentiels, de bâtiments universitaires, d’institutions culturelles et de bâtiments administratifs, création de logements individuels… À travers des dessins originaux, des vidéos et des photographies uniques, des installations, des maquettes et des oeuvres d’art tirées des archives de Doshi ou de son cabinet d’architecte, l’exposition présentait plusieurs de ses projets emblématiques, sur la période 1958 – 2014.

La rétrospective s’intéressait aux idées et aux idéaux de l’architecte indien, tout en faisant connaître son travail auprès du grand public. Divisée en quatre sections thématiques, l’exposition débutait par un aperçu des bâtiments universitaires de Doshi, pour ensuite s’intéresser aux thématiques du foyer et de l’identité. La troisième section était consacrée aux projets de construction institutionnels de l’architecte, répartis sur ses soixante ans de carrière. La dernière partie de la rétrospective s’intéressait à ses projets d’urbanisme à grande échelle (notamment à la conception de l’espace résidentiel Vidhyadhar Nagar (1984), au Rajasthan).

Balkrishna Doshi, Housing for the Life Insurance Corporation of India, Ahmedabad, 1973 © Vastushilpa Foundation, Ahmedabad

« Balkrishna Doshi : Architecture for the People » était ainsi l’occasion de découvrir les travaux emblématiques de ce pionnier de l’architecture indienne moderne, comme sa propre maison Kamala House (1963), son cabinet d’architecte Sangath (1980), l’Indian Institute of Management (1977, 1992) ou encore le célèbre lotissement Aranya, pensé pour les personnes à faibles revenus (1989) et comptant aujourd’hui plus de 80 000 habitants.

Une chronologie offrait enfin une vision d’ensemble sur la carrière de Balkrishna Doshi, de 1947 à aujourd’hui : elle permettait notamment de découvrir les relations étroites qu’il entretenait avec certains architectes et précurseurs influents (Le Corbusier, Louis Kahn, Christopher Alexander…).