Poul Kjaerholm, intemporel

Le designer danois Poul Kjærholm (1929-1980) a opéré une synthèse entre artisanat et design industriel. Les marques de mobilier Fritz Hansen et Carl Hansen & Søn célèbrent le soixantième anniversaire de certaines de ses pièces, devenues iconiques.

Né le 8 janvier 1929 dans le village d’Øster Vrå, dans le Jutland, au nord du Danemark, Poul Kjærholm a débuté comme apprenti ébéniste à l’âge de quinze ans chez Th. Grønbech. Après avoir obtenu son certificat d’apprentissage et une médaille de bronze pour un secrétaire en acajou, il part étudier à l’École danoise des Arts et Métiers, à Copenhague, où il suit notamment les cours du designer Hans Wegner, tout en suivant les conférences de l’architecte et designer Kaare Klint à l’Académie royale des Beaux-Arts. Finn Juhl et Verner Panton y ont étudié avant lui. Il est fortement influencé par les designers américains Charles et Ray Eames, par l’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe et l’architecte-designer néerlandais Gerrit Rietveld. Entre 1950 et 1952, Poul Kjærholm conçoit la chaise à trois pieds “PK0” en contreplaqué moulé par compression, au design futuriste. Au printemps 1952, il crée le fauteuil “PK25”, à la structure en acier moulé chromé mat et à l’assise et au dossier en drisses (les cordages servant à hisser les voiles), fruit d’expériences menées pendant ses vacances d’été près de Hjørring, dans un atelier de forge local. Extrait de l’article paru dans la rubrique « Maître », par Astrid Avédissian Intramuros n°188, Janvier/février 2017 Acheter le numéro 188
Astrid Avédissian
La chaise-longue “PK24” en cuir (1965). Fritz Hansen
Le bureau de professeur “PK52” équipé d’un tiroir en chêne et le bureau d’étudiant “PK52A”. Carl Hansen & Son
“PK22”, un fauteuil conçu en 1956, réédité en 2016 dans une version nubuck pour célébrer ses 60 ans, Fritz Hansen
“PK61”, une table basse avec piétement en acier et plateau en marbre Petra. Fritz Hansen, réédition 2016
Tagué dans: