Rétro 2018 : 5e Biennale Émergences

La biennale Émergences s’est tenue au mois d’octobre 2018, à Pantin, pour sa 5e édition. En plus de la traditionnelle exposition, les organisateurs ont proposé un cycle de conférences extrêmement riche. Retour sur ces rencontres bientôt disponibles sur le site de l’événement et celui de l’ENSCI.

Le 11 octobre, le Designer think thank de l’ENSCI a proposé une journée réunissant différents experts : après l’ouverture par le directeur de l’ENSCI, Yann Fabès, nous avons pu écouter Emmanuel Thouan (fondateur de DICI design) et auteur du livre Concevoir et produire une innovation, Genviève Sengissen (ENSCI les ateliers), Géraldine Hatchuel (fondatrice de Choregraphy) et auteur du livre Le design d’expérience, scénariser pour innover, Philippe Picaud (Design director de Carrefour), Sylvie Boulanger (Directrice du CNEAI), Jean Patrick Péché (ENSCI), Joachim Savin (ENSCI) et Régine Charvet-Pello (Directrice de RCP Design Global). L’après-midi a été consacré à l’expérimentation. DICI et Choregraphy ont initié les publics présents aux méthodologies du design au cours de deux workshops.

Le 12 octobre, s’est tenue la première journée d’étude « Imaginaires, Formes, Fabrication ». Cette journée, parrainée par l’INMA et organisée par la Tête qui manque, a réuni chercheurs en SHS, designers, artistes et artisans d’art. Nicolas Rizzo (INMA) a ouvert la journée, puis se sont succédés les Compagnons du devoir qui ont abordé les nouveaux enjeux des savoir-faire, Steven Le Prizé (Prix pour l’intelligence de la main), Antoine Bourdon (Mayaro), Samuel Rémy (Makerz Villette) qui ont débattu des liens de la tradition et de l’innovation. La matinée s’est terminée par une conférence de Nicolas Pinon (Laqueur) sur l’esthétique de la lenteur. L’après-midi nous avons pu retrouver Axelle Grégoire de l’atelier SOC qui sort un livre sur de nouveaux outils cartographiques, Olivier Jacques et Laurine Schott qui ont présenté leur installation « Sillages » ainsi qu’Isabelle Daëron et ses « Topiques ». Puis ce sont La fabrique nomade, Buro Bonus et Makers Villette qui ont échangé sur les nouvelles formes de communauté de création et de fabrication. L’après-midi s’est conclu sur une conférence de Carole Szwarc (artiste plasticienne) sur la transparence du bois et sur une présentation des imaginaires contemporains de l’artisan par Aurélien Fouillet.

Tagué dans: