Jean-Sébastien Lagrange et Raphaël Ménard dessine une table climatique

Jean-Sébastien Lagrange et Raphaël Ménard se sont fait remarquer sur le stand du VIA au salon Maison & Objet en janvier 2015 et à Milan sur France Design avec une “table climatique” ou “éponge thermique”.

Il n’y a pas que les bâtiments qui doivent être HQE (Haute Qualité Environnementale). Les économies d’énergie et le confort thermique peuvent également se gérer à l’échelle du mobilier. C’est le propos de la “table climatique” qui possède des qualités thermorégulatrices. C’est toute l’expérience de Raphaël Ménard primé en 2009 pour la conception de l’éolienne “Wind-it”, avec l’agence d’architectes Encore Heureux qui a servi dans ce projet. La table climatique en tôle pliée et aluminium anodisé intègre des matériaux à changement de phase (MCP), de la paraffine encapsulée qui stocke et restitue la chaleur selon le principe d’un amortisseur thermique “passif”, sans aucun apport d’énergie. Malgré sa finesse, la table déploie une forte inertie thermique grâce aux MCP qui permettent d’économiser près de 60% en besoin chaud et 30% en besoin froid. “Il ne s’agit pas de confondre avec un chauffage d’appoint. Mais le plateau en bois massif renvoit une sensation de chaleur en cas de basse température et une sensation de frais dans le cas inverse”, explique le tandem. Avec une véritable incidence sur l’univers du bureau, cette recherche est la première étape du programme ZEF (Zero Energy Furniture), projet de recherche collaboratif entre l’ingénieur et le designer.
Bénédicte Duhalde