18/07/2018
Chaque année, Jean-Marc Drut, propriétaire de l’appartement n°50 de la cité Radieuse de Marseille, invite un designer à repenser l’appartement. Cette année, c’est le duo de designers Jean-François Dingjan et Eloi Chafaï qui s’y établie,  le meublant des pièces de design qu’ils ont eux-mêmes conçus. Le rendez-vous est donné jusqu’au 15 août 2018 !
affiche_cite_radieuse_le_corbusier_design_normal_studio
Normal Studio, Appt. n°50
© FLC/ADAGP
La cité radieuse, également connue sous le nom de l’unité d’habitation de Marseille, a été construite entre 1947 et 1952 par l’architecte moderne Le Corbusier. Au lendemain de la guerre, il fallait loger en masse les populations dont les habitations avaient été détruites. Ainsi les appartements de la cité radieuse ont été construits et meublés de manière standardisée, pour plus de rentabilité. Aujourd’hui, encore habités, ils ont bien évidemment été aménagés au goût de chacun. Véritable lieu touristique, l’unité d’habitation accueille chaque été un designer qui, à la manière des habitants, va s’approprier une cellule d’habitation.
Normal Studio explique que les 30 objets disposés dans les 98 m² de l’appartement sont tout autant des expérimentations qu’a pu l’être l’architecture du Corbusier à l’époque de l’après guerre. Dans l’appartement n°50, le duo de designers nous invite à nous plonger dans un univers contemporain, entre réalisations antérieures et prototypes de demain. La table Strat et le panneau Delicate, en béton, dialoguent avec cette matière brute tant utilisée par le Corbusier. Sur la terrasse, on trouvera entre autre le miroir Mimic, desiné pour Muuto, qui reflète le paysage marseillais.
A l’intérieur du logement, Jean François Dingjan et Eloi Chafaï s’affranchissent de certains mobiliers d’origines et en disposent de nouveaux, comme la chaise et le fauteuil Tresse ou la lampe Ready Made, ou encore les lampes Maiori. On retrouvera également des pièces d’art de la table, du design textile, ou encore des éléments de poterie.