Ondo, le nouveau textile 3D absorbeur du son

La designer Aleksandra Gaca a créé la collection Ondo, dans la lignée acoustique d’Architextiles. Manufacturés par Casalis, les textiles tissés absorbent le bruit tout en apportant une touche esthétique aux intérieurs. La Clerkenwell Design Week qui se tiendra à Londres du 22 au 24 mai permettra à Ondo de se dévoiler.

Après Cello et Slumber, Ondo poursuit la série d’Architextiles acoustiques. Il s’agit de réaliser des textiles en 3D afin d’absorber les vagues de son. Avec Ondo, les Architextiles oublient le tressage des deux précédentes collections. La création esquisse des motifs géométriques en relief pour un toucher agréable et rassurant. Si on peut y voir un effet thérapique, on y décèle surtout l’esthétisme. La géométrie en relief permet un contraste entre les couleurs au rendu fort élégant.

 

La Clerkenwell Design Week permettra d’exposer la beauté des pièces. Présentés sous forme de panneaux suspendus coulissants, les textiles présenteront leurs qualités esthétiques et acoustiques. Mise en place par Anita Kars, l’exposition vise à inciter l’aménagement des textiles d’Ondo notamment dans les espaces publics. La possibilité d’insérer des prises électroniques, de décider de la couleur parmi 14 variations et de choisir si l’on préfère une couverture complète ou une installation partielle sur plusieurs panneaux ; autant de raisons pour les aéroports, restaurants où les bureaux de s’en procurer. Les premières collections d’Architextiles, avant Ondo avaient déjà eu du succès. Au siège social d’Amazon de Milan et Paris, dans le magasin de mode Liberty à Londres, dans l’aéroport Schipol aux Pays-Bas, Alexandra Gaca a laissé son empreinte.

© Casalis
© Casalis
© Casalis
© Casalis
© Casalis
© Casalis

 

© Casalis
© Casalis

Marie-Armelle Christien