Rechercher un article, portrait, agenda ou city guide...

Notre sélection de livres

architecture / design / Livre / art
23 novembre 2016

La rédaction d'Intramuros a sélectionné une vingtaine de livres consacrés au design, au graphisme, à l'architecture intérieure, à l'architecture et à l'art.

GRAPHISME

Les passionnantes chroniques de Philippe Apeloig
Sensible, lucide et critique, le graphiste Philippe Apeloig revient sur son parcours et les rencontres qui l’ont marqué. Instructif sur sa profession, son livre se lit aussi et surtout comme un roman, émaillé de portraits émouvants de personnes qu’il a côtoyées : l’imprimeur Jacques London, le stagiaire allemand Johannes, haut en couleur, les graphistes A. et Hervé… Il cerne ces personnages avec finesse et révèle, au fil des pages, un véritable talent littéraire.
Chroniques graphiques, Philippe Apeloig, éditions Tind, 211 pages, 19,90 euros.

DESIGN ET ARCHITECTURE INTÉRIEURE

Le design des années 80
Edité par Intramuros, D80 présente une sélection de 150 pièces conçues dans les années 1980 par une soixantaine de designers alors émergents, de Ron Arad à Marco Zanini, en passant par Andrea Branzi, Tom Dixon, Frank Gehry, Zaha Hadid, Eric Jourdan, King & Miranda, Shiro Kuramata, Ingo Maurer, Marc Newson, Gaetano Pesce, Ettore Sottsass, Philippe Starck, Martin Szekely (dont la chaise-longue “Pi” figure en couverture)… Des photos d’archives extraites des premiers numéros d’Intramuros rendent hommage à ces talents en devenir qui allaient penser, créer et améliorer le quotidien, soutenus les fabricants et éditeurs Alessi, Alias, Cappellini, Cassina, De Padova, Driade, Knoll, Memphis, Molteni, Neotu, Vitra, etc. Leur présentation selon un critère géographique permet de contextualiser leur apport sur la scène internationale. La conception graphique de l’ouvrage, présenté dans un coffret et façonné en France, a été confiée à Mateo Baronnet, du studio B49.
D80 – Design, Les années 80, sous la direction de Chantal Hamaide, textes de Christian Simenc, éditions Intramuros, 256 pages, 200 euros.

Le design japonais
De la bouteille de sauce soja Kikkoman aux pièces signées des designers Shiro Kuramata, Sori Yanagi, Naoto Fukasawa et Isamu Noguchi, en passant par une robe Kenzo et des boîtes bento traditionnelles en bois laqué, ce bel ouvrage imprimé sur papier mat et relié au fil rouge présente le design japonais à travers 250 objets, classés par matériaux : bois-bambou-laque, métal, céramique-verre-pierre, papier, fibres et tissus, nouveaux matériaux.
Wa, l’essence du design japonais, Rossella Menegazzo et Stefania Piotti, éditions Phaidon, 288 pages, 69,95 euros.

L’histoire de B&B Italia
Enrichi des contributions de l’architecte Renzo Piano et de Deyan Sudjic, le directeur du Design Museum de Londres, ce beau livre retrace l’histoire de la marque de mobilier italienne B&B Italia, fondée en 1966 par la famille Busnelli. Il évoque ses collaborations avec des designers tels que Tobia Scarpa, Antonio Citterio, Mario Bellini, Gaetano Pesce, Ettore Sottsass, Patricia Urquiola, Zaha Hadid, Naoto Fukasawa, Marc Newson, Richard Sapper, Barber & Osgerby, James Irvine, Jeffrey Bernett…
The long life of design in Italia. B&B Italia 50 years and beyond, de Stefano Casciani, Ferruccio de Bortoli, Renzo Piano et Deyan Sudjic, éditions Skira, 360 pages, 65 euros. Versions anglaise et italienne

Normal Studio
Jean-François Dingjian, diplômé des Beaux-Arts de Saint-Etienne, et Éloi Chafaï, diplômé de l’ENSCI-Les Ateliers, fêtent les dix ans de leur atelier, Normal Studio. Cette monographie, riche de dessins, photographies et témoignages, est l’occasion de faire un état des lieux de leurs créations, du design produit pour l’industrie de grande consommation (Tolix, Seb, Tefal, Schneider Electric, Plastic Omnium) à la micro-série expérimentale (Ligne Roset, Manufacture de Sèvres...), en passant par la scénographie.
Normal Studio / Design Process, de Michèle Leloup, éditions Alternatives / Particule 14, 160 pages, 29 euros.

Maxime Old
Cette première monographie consacrée à Maxime Old (1910-1991) par Yves Badetz, avec la participation d’Yves Gastou, retrace, chronologiquement, la carrière et l’œuvre du décorateur. Issu d’une famille d’ébénistes, Maxime Old suit des études à l’École Boulle avant de se former dans l’atelier de Jacques-Émile Ruhlmann, l’un des plus grands décorateurs de son temps. La carrière de Maxime Old est un trait d’union entre la grande époque des décorateurs Art déco et l’avènement du design. Attaché à une tradition de savoir faire artisanal de qualité, il sera l’homme de nombreuses commandes prestigieuses, à l’image du paquebot France.
Maxime Old, architecte – décorateur, d’Yves Badetz, éditions Norma, 320 pages, 80 euros.

Arrangements, design & produits
“Qu’est-ce qui justifie chacun de mes objets ?”, s'interroge le designer français Amaury Poudray, confronté à un contexte de surproduction. Dans cet ouvrage, il s’interroge sur l’utilité et la pratique d’un “design raisonné”, tout en valorisant un design en réponse à de nouveaux besoins. Marie Pok, directrice du CID-Centre d'Innovation et de Recherche du Grand-Hornu, analyse une quinzaine d’œuvres.
Arrangements, design & produits, d'Aumaury Poudray et Marie Pok, éditions Créaphis, 128 pages, 30 euros.

ARCHITECTURE

This is Frank Lloyd Wright
Le journaliste américain Ian Volner s'est associé à l'illustrateur britannique Michael Kirkham pour nous livrer une biographie documentée et illustrée sur l'architecte Frank Lloyd Wright. Tour à tour enseignant, businessman ou amoureux, la vie du célèbre architecte américain nous est dépeinte au fil de ses succès comme de ses échecs. This is Frank Lloyd Wright est le premier ouvrage consacré à l'architecture de la maison d'édition anglaise Laurence King.
This is Frank Lloyd Wright,Ian Volner et Michael Kirkham, Laurence King Publishing, 80 pages, 9.95 pounds.

Dictionnaire amoureux de l’architecture
Jean-Michel Wilmotte nous invite à une promenade culturelle et sentimentale au fil d’une sélection de chefs-d’œuvre de l’architecture, de grands monuments ou de personnalités célèbres. Il évoque les liens entre l’architecture, les arts plastiques, le cinéma ou la musique autant que les aspects concrets de la pratique architecturale. Parcourant les siècles et les continents, Jean-Michel Wilmotte nous invite au voyage.
Dictionnaire amoureux de l’architecture, Jean-Michel Wilmotte, Plon, 800 pages, 25 euros.

50 architectes du 20e siècle
L’historienne de l’art Anne Bony a écrit de nombreux ouvrages sur le design, le mobilier et la décoration aux éditions du Regard. Elle s’attaque ici à l’architecture moderne et contemporaine (après un premier livre sur l’architecture moderne paru en 2008) et éclaire l’œuvre de cinquante architectes, d’Alvar Aalto à Bernard Zehrfuss, en passant par Claude Parent et Zaha Hadid décédés cette année. A la manière d’un dictionnaire, l’ouvrage, édité par Larousse, est organisé par ordre alphabétique. Une photo illustre le projet le plus emblématique de chaque architecte.
L’architecture moderne et contemporaine, d'Anne Bony, éditions Larousse, 240 pages, 30 euros.

Gaëlle Lauriot-Prévost
Ce bel ouvrage, au graphisme signé Philippe Apeloig, présente en détail une dizaine de réalisations majeures de l’architecte et designer Gaëlle Lauriot-Prévost, diplômée de l’école Camondo et associée et directrice artistique de l’agence Dominique Perrault Architecture depuis 2007. Des photographies, dessins et plans illustrent ses projets, de la BNF à la réhabilitation du Pavillon Dufour du château de Versailles en 2016, en passant par la Cour de Justice de l’Union européenne au Luxembourg, le Grand Théâtre d’Albi et la création de mobilier et d’objets (service à café en édition limitée pour Alessi en 2003, fauteuil “Tricot” édité par Poltrona Frau en 2008, tapis “Zig Zag” pour Chevalier édition en 2013, mât d’éclairage pour la BNF transformé et édité par FontanaArte). Elle restructure actuellement la Poste du Louvre.
Gaëlle Lauriot-Prévost, design / Dominique Perrault, architectures, de Michèle Champenois, éditions Norma, 360 pages, 45 euros.

Archi brut
“Je ne pense pas que l’architecture soit uniquement une question d’abri, de simple enveloppe. Elle doit pouvoir stimuler, calmer, faire réfléchir”, estimait Zaha Hadid. Archi Brut présente de nombreux trésors, connus ou méconnus de l’architecture brutaliste, réalisés de 1950 à nos jours, aux quatre coins du monde. De Louis Kahn à Peter Zumthor, Peter Chadwick entreprend de relire le brutalisme et contribue à lui redonner sa popularité.
Archi Brut, de Peter Chadwick, Phaidon, 224 pages, 39,95 euros.

Santiago Calatrava
“Je n’ai pas trouvé de meilleure façon de vous présenter mes réflexions sur la construction qu’à travers mes propres sujets”. Dans ces trois entretiens avec les étudiants du MIT, l'architecte espagnol Santiago Calatrava (1951- ) partage sa connaissance des matériaux au fil de ses premières réalisations. À la recherche de l’unité entre art et science, l’architecte observe et analyse la géométrie des formes de la nature, explorant les volumes, l’espace, la matière et la cinétique. Santiago Calatrava a notamment réalisé la gare de Liège, la Cité des arts et des sciences à Valence et le World Trace Center transportation hub à New York.
Santiago Calatrava – Force, mouvement, forme, éditions Parenthèses, 96 pages, 11 euros.

Louis Kahn
L'architecte américain Louis Kahn (1901-1974) n’a jamais renoncé, tout au long de sa carrière, à écrire, notamment de la poésie, et à enseigner la théorie architecturale. Son attachement à la transmission de son savoir se lit dans cette transcription d’un cours donné à la Rice University de Houston en 1968. Kahn y aborde la question de la lumière, des volumes, des espaces et de leurs connexions pour mieux remettre en question la profession d’architecte elle-même.
Louis l. Kahn – Lumière blanche, ombre noire, éditions Parenthèses, 96 pages, 11 euros.

Rem Koolhaas
“Finalement, l’architecture est une profession dangereuse parce qu’elle constitue un mélange empoisonné d’impuissance et d’omnipotence, au sens où l’architecte s’abreuve presque toujours de rêves et de fantaisies mégalomaniaques qui dépendent à la fois d’autres intervenants et des circonstances, pour les imposer et les réaliser”. Les échanges relatés dans cet ouvrage entre l'architecte néerlandais Rem Koolhaas (1944- ) et les étudiants de la Rice University de Houston autour de “l’architecture de l’extrême” ont eu lieu en 1991.
Rem Koolhaas – Vers une architecture de l’extrême, éditions Parenthèses, 96 pages, 11 euros.

ART

L'art de la critique en dessin
Critique d’art et directrice artistique au théâtre et à l’opéra aux côtés de Bob Wilson et Rufus Wainwright, Clo'e Floirat s'est spécialisée dans le dessin de presse sur le milieu de l’art qu’elle croque avec humour. Elle collabore aux magazines Intramuros, Frieze, L’Officiel Art, L'Architecture d'Aujourd'hui… et a illustré la campagne 2016 de Paris Plages, succédant à Plantu. Dans ce livre poétique et léger, elle se moque gentiment et joliment des visiteurs des galeries et des musées.
Pas mal pour de l’art, de Clo’e Floirat, éditions Marabout, 160 pages, 17,95 euros.

Histoire de l'art
"Équation : connaissance + œil = Gombrich ", affirmait Henri Cartier-Bresson. Traduit en plus de 30 langues et publié en divers formats et éditions, l’Histoire de l’Art de E.H. Gombrich (1909-2001) est un best-seller mondial, avec 16 rééditions et plus de 8 millions d’exemplaires vendus. Dans ce chef-d’œuvre de clarté et de concision, l’auteur nous livre une introduction parfaite à l’ensemble du sujet, des peintures rupestres à l’art d’aujourd’hui. Cette édition de luxe reliée pleine toile présentée dans un coffret, est le cadeau idéal pour tous les amateurs d’art, débutants ou confirmés.
Histoire de l’Art, d’E.H. Gombrich, Phaidon, édition de luxe, 688 pages, 69,95 euros.

JEUNESSE

Asseyez-vous
Après Toutes les maisons et Tous les ponts, le designer et dessinateur Didier Cornille s’attaque aux assises avec Asseyez-vous !, une approche illustrée ludique et pédagogique des sièges des XXe et XXIe siècles, de la chaise de bistrot n°14 de Thonet (1859) à la chaise à télécharger “5-30 minute chair” d’AtFab (2013). Il explique les innovations des assises, classées en dix catégories : du beau, de l’utile, du travail, de l’agréable, de l’économie, du jeu, du mouvement, du plein-air, de l’art et du futur, avec la chaise “C2 Solid” de Patrick Jouin, qui évoque des brins d’herbe entrecroisés et la “Pane Chair” de Tokujin Yoshioka en mousse d’élastomère polyester, recouverte d’une housse textile puis cuite au four. Un joli ouvrage qui s’adresse aussi bien aux petits qu’aux grands.
Asseyez-vous !, de Didier Cornille, éditions Hélium, 128 pages, 15,90 euros.

Villes rêvées
Steve McDonald propose une nouvelle approche de l’architecture par le coloriage. Son livre compile des vues aériennes de villes du monde entier. C’est l’occasion de s’immerger dans l’univers architectural de manière ludique. Un bon moyen de s’évader, pour les jeunes et les moins jeunes.
Villes rêvées, de Steve McDonald, éditions Carré, 60 pages, 14 euros.


intramuros le 23.11.2016

Commentaires
Découvrez nos apps
Intramuros 189 / 04/2017
Couverture du numero 189 mars avril 2017

Découvrir le dernier numéro
d'Intramuros Magazine

Découvrir Intramuros 189

Abonnez-vous

Intramuros, le magazine de référence du design depuis 30 ans, analyse et traite toute l'actualité du design international dans l'ensemble de ses applications.

Je m'abonne
x Fermer
Abonnez-vous à notre newsletter

Chaque semaine, recevez toute l'actualité
du design et de l'architecture dans votre messagerie.