MAISON&OBJET présente les Rising Talent Awards spécial Liban

Les Rising Talent Awards organisés chaque année par Maison&Objet ont pour vocation de promouvoir de nouveaux designers. Après le Royaume-Uni et l’Italie, c’est au tour du Liban d’être à l’honneur.

 

Afin de repousser les frontières de la création, cette passerelle entre l’Orient et l’Occident va s’installer à Maison&Objet en septembre. Sept acteurs du renouveau du design libanais forment un jury de sélection qui devra départager les six designers finalistes.

 

  • Studio Caramel : Ayant l’esprit du détail rétro, leurs projets se mélangent aux référence historiques et dégagent une atmosphère rappelant les années 1950. Ceci leur a valu d’être repérés par le magazine Wallpaper grâce à leur bar à roulette réalisé pour Baron, un restaurant signé FaR architects.

  • Paola Sakr : Sa pratique symbolise la vocation originelle du design. Elle entend apporter sa “collaboration avec le monde” grâce au design en essayant de répondre à un problème particulier. De Beyrouth à Dubaï, ses expérimentations ont été mises en lumière avec succès.

  • Carla Baz : Gagnante du Design Prize en 2013 de la fondation Boghossian, son travail valorise les belles matières. Du bois noyer massif et canné au laiton massif, brossé et poli à la main, elle fait s’imprègne des meilleurs savoir-faire libanais.

  • Anastasia Nysten : Son fauteuil Troll qui conjugue le sens du confort scandinave à une esthétique audacieuse lui a déjà valu un Talent Award lors de la Design Fair en 2017. Elle fait appel aux matériaux naturels tout en poussant la recherche formelle au-delà des classiques.

 

  • Marc Dibeh : Son travail sur la série Wires de Marc Baroud l’a fait connaître au public de la Design Miami en 2013. Exposé dans des galeries comme Bensimon à Paris ou Seed à Londres, ses projets jouent habilement sur la notion de récit.

  • Carlo Massoud : Son approche plastique caractérise l’ensemble de ses projets à mi-chemin entre la fonctionnalité du design et l’installation d’art tout en les faisant porter un discours social et politique.

La remise de prix se fera sous le parrainage de Rabih Kayrouz dont la Maison de couture fait rayonner le style libanais à travers le monde depuis des années.

 

Warel-Malick Ontala