Cécilie Manz

Maison & Objet janvier 2018: place à Cecilie Manz

design / Cecilie Manz
31 octobre 2017

A chaque session et en particulier en janvier, le salon Maison & Objet Paris met en avant et laisse un espace d’expression à une signature du design international. C’est la danoise Cecilie Manz qui a été choisie en ce début d’année 2018 comme « Designer of the year ».


C’est une femme, mais c’est avant tout un designer. Pas de bataille de genre pour Cecilie Manz

Diplômée en 1997 de l’Académie Royale Danoise des Beaux-Arts, section design, objet et mobilier, elle a toujours regardé ses parents exercer le même métier : céramiste. Designer de la même façon ne doit pas faire de distinction homme/femme et elle dessine avec la même énergie mobilier, accessoire de salle de bains ou accessoires hi-fi. 

Formée à l’Université d’Helsinki, c’est à Copenhague qu’elle ouvre son studio et comme beaucoup de designers scandinaves, s’insère dans un processus créatif entre civilisation et nature. Le prix « Crown Prince Couples Cultural » qu’elle a reçu en 2014 des mains du prince et de la princesse du Danemark restera dans son cœur comme une récompense ultime mais c’est avant tout l’aboutissement de ses collaborations avec des marques industrielles qui nourrissent sa carrière. 

Sa chaise échelle « The Ladder » éditée par Nils Holger Moormann la fait remarquer sur le marché, en même temps que le luminaire « Carvaggio » pour Lightyears. Suivront des tables pour Fritz Hansen, des contenants en verre ou des produits high tech pour ses homologues danois Bang&Olufsen qui cherchent à rajeunir leur cible avec des accessoires mobiles, à transporter avec soi d’une pièce à l’autre.
Au Japon, elle vient de livrer une exposition « Everyday Life, Signs of Awareness » au Musée d’art contemporain du 21ème siècle à Kanazawa à l’occasion du 150 ème anniversaire des relations entre le Japon et le Danemark.
Sur Maison & Objet, elle reviendra sur certains de ses objets et sur la relation France-Scandinavie, un partenariat qui gagne à se développer.


le 31.10.2017