1er Prix : "Vibrato", de Jean-Simon Roch, 2016

Les lauréats du Prix Emile Hermès 2016

design
2 juin 2016

La Fondation d’entreprise Hermès vient de dévoiler les lauréats de la quatrième édition de son prix international de design, le prix Emile Hermès, qui avait pour thématique “Jouer”.

Suite à l’appel à projets lancé en septembre 2015, le jury, présidé par Matali Crasset, a sélectionné douze projets finalistes, parmi 762 dossiers. Les prototypes, libres à l’édition, étaient exposés à l’Espace Commines, à Paris, jusqu’au 5 juin, dans le cadre des D’Days.

Jean-Simon Roch, diplômé de l’Ensci en 2015, a remporté le premier prix, doté de 50 000 euros pour le projet “Vibrato”, un système qui fait vibrer des objets ou formes posés sur une feuille, de manière à créer un ballet aléatoire et toujours différent. Un boîtier en bois équipé d’un électro-aimant met en mouvement une lame de métal dissimulée sous une feuille de papier.

Victoria Gravelier, étudiante en cinquième année à l’école Bleue, à Paris, a reçu le deuxième prix, doté de 25 000 euros pour “Talu”, un jeu de construction constitué de 28 modules en mousse haute densité recouverts de feutrine. Mathieu Lang, étudiant à l’ECAL, en Suisse, a remporté le troisième prix pour “Luc”, une nouvelle typologie de cadavre exquis, ex-æquo avec Léa Pereyre et Claire Pondard (diplômées de l’ECAL) pour “Demi-jour”, un jeu d’ombres chinoises sous forme de cartes à fixer sur le dos d’un smartphone, à la manière d’une coque. Ils se partagent une dotation de 15 000 euros.

Le jury était composé de Chantal Hamaide (directrice de la rédaction d’Intramuros), Pascale Mussard (vice-présidente de la Fondation d’entreprise Hermès et directrice artistique de “petit h”), Stéphane Corréard (journaliste, critique d’art et commissaire d’expositions), Pierre-Alexis Dumas (membre du conseil d’administration de la Fondation d’entreprise Hermès et directeur artistique général de la maison Hermès) et Thierry Wendling (anthropologue, chargé de recherches au CNRS).


le 02.06.2016