Grand Paris Express - l'oeuvre nomade de Pablo Valbuena

Le Grand Paris Express emballe la métropole

architecture / design
16 mai 2017

La Société du Grand Paris a lancé le programme artistique et culturel de la future ligne du Grand Paris Express, sous la direction de José-Manuel Conçalvès. 37 agences d’architectes et plus de 50 artistes travailleront en tandem pour la naissance des 68 nouvelles gares. Parmi les premières collaborations : David Trottin (Périphériques) et Laurent Grasso pour la gare de Châtillon/Montrouge, Dominique Perrault et Ivan Navarro pour la gare de Villejuif Institut Gustave-Roussy et Cyril Trétout (ANMA) et Ann Veronica Janssens pour la gare de Saint-Maur/Créteil. Le designer Patrick Jouin a été appelé pour dessiner le mobilier et le graphiste Ruedi Baur est en charge de la signalétique de l’ensemble des nouveaux aménagements.

Selon Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, « Le Grand Paris Express n’est pas seulement une aventure technique et urbaine, c’est un grand projet d’architecture, de design, d’art et de culture. Trois idées fortes guident cette ambition : donner la parole aux habitants, donner du sens au Grand Paris en construction, permettre de bâtir le patrimoine métropolitain du XXIe siècle. »

Deux appels à projet sont lancés pour dessiner les horloges et les enseignes des gares. Des œuvres nomades permettront aux habitants de faire l’expérience du chantier comme le skatepark de Ramy Fischler ou l’installation sonore et lumineuse de Pablo Valbuena et des fêtes de chantier rythmeront le calendrier des travaux de cette nouvelle identité métropolitaine qui verra l’inauguration de seize nouvelles gares à l’horizon 2022.


le 16.05.2017