La console « Tadaima » de A+A Cooren pour ClassiCon

L'objet de l'année 2017: la console "Tadaima" de A+A Cooren pour ClassiCon

design / mobilier / Rétrospective 2017
27 décembre 2017

En cette fin d'année 2017 Intramuros a choisi de revenir sur les meilleurs évènements et reportages de l'année. Aujourd'hui retour sur la console "Tadaima" de A+A Cooren pour ClassiCon.


« Tadaima ! », c’est le petit mot que prononce le Japonais quand il rentre chez lui : « Je suis là » et la console du même nom est faite pour recevoir clés, smartphones, ou autres accessoires qui encombrent ses poches. Le couple de designers français Arnaud et Aki Cooren l’ont conçue comme une pagaie, un bois massif, tourné et twisté, à la fois avec force et délicatesse, pour recevoir les objets du quotidien. Ses formes fluides suivent un mouvement naturel et le profil en silicone transparent antidérapant inscrit sur le dessous du pied lui permet de se placer contre un mur aussi bien dans un passage étroit que dans un espace large et ouvert.

Chez ClassiCon, la marque munichoise, Oliver Holy, le propriétaire et managing director, construit l’espace idéal en choisissant ses designers avec soins. Les valeurs qui le guident sont les mêmes que celles qui orientaient le travail d’une Eileen Gray en 1925 dont il réédite les pièces. Le bâtiment de Munich et les stands ClassiCon sur les salons font se rencontrer le passé et le présent pour mieux répondre aux besoins du présent : à savoir la durabilité, l’économie des matériaux et le respect des savoir-faire. Hors d’influence des modes éphémères, il choisit des designers capables d’interpréter encore et toujours des fonctionnalités essentielles comme Konstantin Grcic, Barber&Osgerby, Neri&Hu mais aussi des plus jeunes comme Sebastien Herkner, Victoria Wilmotte ou A+A Cooren qui signent les futurs classiques, produits et manufacturés par les ouvriers artisans de cette entreprise familiale.


le 27.12.2017