Itinéraires #01 - Adrien de Melo

design / Profil / Adrien De Melo
22 novembre 2017

Il arrive sur son fier coursier, un vélo Jean Thomann, année "1983", comme un coursier new-yorkais sur son Fixie. Rien n’est anodin avec Adrien De Melo. La marque Jean Thomann de son modèle Sasebo 537, clame haut et fort, « Exigez le prénom ! » sur son affiche où étrangement un gorille se dresse comme un emblème. Indestructible ? Créée en 1920, la marque sponsorisa l’équipe de France cycliste avant de disparaître en 1930.

Lui revient d'Istanbul, une ville orientale mais très occidentale dans son apparence, à la frontière de l'orient et de l'occident. Occidentale au point d'organiser une Design Week comme toutes les villes internationales. Adrien de Melo, designer sans frontière y était invité comme « designer cosmopolite » capable de travailler « all over the world ». Son père d'origine portugaise, et sa mère d'origine allemande lui ont donné une ouverture d'esprit et une curiosité qui fait fi de tout préjugé. 

En Normandie, il s'est associé avec le fabricant de carrelage Normandy Ceramics de Moon sur Elle. Sa ligne de carrelage « Peaks », donne du volume au comptoir du Oddson Design Hotel et étoffe ainsi un espace presque trop grand. En France, il a également travaillé pour la galerie BSL, pour Villeroy & Boch, au Portugal pour Wewood et en Italie pour la Galerie Rossana Orlandi. Avec le Japon, il tisse des liens, tout doucement mais sûrement. Un personnage à suivre...


   


le 22.11.2017