23/03/2018

 
D’hier à aujourd’hui, le monde de la nuit a inspiré les plus grands artistes et designers. Du 17 mars au 9 septembre 2018, les décors et affiches des clubs les plus connus s’exposent durant quelques mois, au Vitra Design Museum, à Weil-am-Rhein, en Allemagne. L’exposition rassemble les intérieurs et le compositions graphiques qui ont participé aux « night fevers » de plus d’un fêtard !
 
La culture des clubs et de la nuit n’est pas indifférente à celle du design. En témoignent les photographies, les flyers, les pièces de mobilier, dessinés par les designers pour les grands clubs, des années 60 à aujourd’hui. Oui, les clubs sont un élément majeur de la vie contemporaine, mais ils l’étaient déjà dans les années 1960, quand la pop-culture était en plein essor. Les designers, architectes et artistes ont eu a cœur de créer de espaces luxueux pour le plaisir des sens. Les nombreux domaines représentés dans l’exposition montrent que le design et l’art ont contribué à la création d’un monde de la nuit : couture et mode, design graphique, architecture, films, photographies…
 
Night_fever_vitra_design_museum_exposition_clubs Night_fever_vitra_design_museum_exposition_clubs
 
L’exposition propose un parcours chronologique, dans une scénographie qui mêle ambiance sonore et décors lumineux, conçu par Konstantin Grcic et le designer Matthias Singer. Ils soulignent ainsi l’importance du lien entre la musique, les jeux de lumières et les boîtes de nuit.

Un voyage dans le temps !

On démarre dans les années 60 à New-York, avec l’ouverture de l’Electric Circus, créé par l’architecte Charles Forberg et dont la charte graphique a été dessiné par Chermayeff & Geismar. Quelques années après, à Turin ouvrait le Piper, réalisé par Giorgio Ceretti, Pietro Derossi, et Riccardo Rosso. Il était conçu pour diverses manifestations avec un aménagement intérieur modulable : concerts, événements ponctuels, pistes de dance, scènes de théâtre… Les années Disco mettent le feu aux pistes de dance, et la société s’approprie totalement ces lieux de la nuit. La vie nocturne permet à des artistes de se faire connaitre, comme Keith Haring par exemple. La House et la Techno s’invitent dans les clubs berlinois à la chute du mur, et génèrent encore bien d’autres types d’espaces.
 
A découvrir sans plus tarder au Vitra Design Museum !