01/11/2019
Le Presse Papier marie tradition et contemporain dans ses nouvelles créations automnales.
L'atelier lyonnais dévoile sa collection automne 2019 composée de 2 nouveaux papiers peints qui viennent s'inscrire dans la continuité de la collection "Tradition" lancée en 2012. Avec son indienne "Mata Hari", le Presse Papier présente sa pièce de référence, qui marque "l’envie de produire du beau" explique Sébastien Barcet, son fondateur.

Un savoir-faire spécifique

La version "Nuit" du papier peint "Mata Hari"

Les ateliers du Presse Papier se trouvent au coeur du quartier lyonnais des Soyeux, réputé pour ses dessins sur textile et sa soie. Ce travail historique, couplé à une passion du fondateur de l’atelier Sébastien Barcet pour l’imprimerie, inspire le processus de création du Presse Papier depuis ses débuts.

Chaque papier peint est produit de la même manière. Tout commence par le dessin dont se charge l’un des quatre dessinateurs de l’équipe. Que ce soit de la gouache, du crayonné, du crayon, du feutre ou de l’aquarelle, le dessin est ensuite soumis à l’oeil de Sébastien Barcet, qui endosse le rôle de chef artistique. Le choix puis l’harmonisation définitive des couleurs est une étape cruciale dans le processus de création car elles « vont aider à raconter une histoire » révèle-t-il. La boucle est ensuite définie puis imprimée dans les locaux mêmes de l’artisan.

Le Presse Papier présente « un travail singulier entre tradition et modernité » considère Sébastien Barcet. Fabriquées à la demande, les collections sont imprimées sur des papiers intissés, plus solides que les classiques, et recyclables. Les papiers peints sont disponibles à l’achat en ligne et dans les succursales du groupe français de peinture Ressource.

Deux mondes aux antipodes

Le papier peint « Mata Hari » est né à la suite de l’arrivée de Florent Terracol, alias « Mr Paisley », au sein de l’équipe de dessinateurs. Réputé pour son dessin raffiné et fin, il propose avec « Mata Hari » un ensemble de motifs arabesques et pointillés qui viennent épouser une fresque fleurie. 

Inspiré de l’engouement des Occidentaux pour l’Orient, comparable à celui des Français pour la danseuse-espionne dans les années 1910, ce papier peint est déclinable en version « Jour » et version « Nuit ». Les contre-fonds de chacune évoquent respectivement la chaleur du soleil du Levant et les soirées orientales.

Le « Savannah » est porté par la main d’Olga Ilic, dont les dessins s’inspirent de la nature et de la végétation. Le motif floral de ce papier peint est tiré des jardins capiteux de la ville américaine éponyme. Hortensias, fougères et fleurs de carottes sont assemblés pour former un tapis de végétation semblable à ceux trouvés autour des maisons de style Antebellum de Géorgie.

La version « Jour » présente le motif floral sur un contre-fond blanc, tandis que la version « Nuit » arbore un contre-fond bleu-noir.

Le Presse Papier

5, Place Louis Chazette 69001 LYON

TEL 06 08 52 52 86 – contact@le-presse-papier.fr