29/10/2019
La 20e édition des Utopiales, Festival International de Science-Fiction, ouvre ses portes du 31 octobre au 4 novembre prochain à Nantes.
Comme chaque année, les Utopiales réunissent des auteurs, des dessinateurs et des chercheurs autour de conférences, tables-rondes, projections et expositions. Cette édition 2020, baptisée "Coder/Décoder", invitera les visiteurs à réfléchir sur les codes qui régissent le quotidien.
3200 élèves sont attendus dans le cadre de la Journée scolaire des Utopiales, le 4 novembre.

Les codes permettent de comprendre les sociétés, les langues, les informations et les créations. Les intervenants issus du monde de la littérature, des sciences et de la BD, à l’image du Président des Utopiales, l’astrophysicien et auteur Roland Lehoucq, le festival souhaite accompagner les visiteurs dans le décryptage de leur réalité.

Parmi les sujets abordés, les Utopiales font la part belle à l’intelligence artificielle. Omniprésente dans les logiciels, les téléphones et même la médecine, elle cristallise les terreurs, les interrogations et la méfiance.
L’IA sera décomposée, analysée et débattue autour des tables-rondes mais aussi de projections de documentaires et oeuvres cinématographiques grand public.
Les plus jeunes aussi sont conviés au débat. Des ateliers numériques et des projections de films les invitent à réfléchir, à leur façon, sur l’omniprésence de ces codes.

Avec « Coder/Décoder » les Utopiales appellent à comprendre la réalité du monde. Une vision partagée par Mathieu Bablet, auteur de l’affiche de cette édition 2020.
Le dessinateur applique ce thème à la ville de Nantes, dont il propose une vision futuriste, au-delà du simple décodage. Il « recode » l’espace urbain en adéquation avec les grands défis que sont la montée des eaux, l’urgence climatique et la transition écologique.
La ville, rehaussée au-dessus du niveau de la mer, est autonome en nourriture et en énergie grâce à ses rizières et ses éoliennes. Une notion importante pour le dessinateur de science-fiction qui considère que « la ville du futur sera autonome ou ne sera pas ».

 

Rémi de Marassé

Les Utopiales – Festival International de Science-Fiction

31 octobre – 4 novembre 2019

La Cité des Congrès

5 rue de Valmy, Nantes 44000