13/02/2019


Les 20, 21, 22 février 2019 à la Grande Arche de la Défense,  le Sommet du design de Paris invite la communauté internationale du design à trouver des solutions pour un monde durable face aux grands défis sociaux et environnementaux du futur.

Conçu comme une plateforme d’échanges, l’événement est l’occasion de partager des initiatives et réflexions sur le plan mondial, et de faire progresser une appropriation par tous les acteurs d’une vision du design durable, globale et interdisciplinaire. Objectif de ce troisième volet : définir une stratégie-cadre engageant un programme d’actions pour les douze années à venir.

« Cet événement est pensé comme un outil au service d’une stratégie, explique son directeur Alain Dufour. Il est un moyen de réunir des acteurs internationaux, de disciplines différentes, qui ne se connaissent pas ou n’ont pas le temps de se rencontrer autrement. » Après dix ans de travaux de réflexion, en 2015, le sommet en Corée avait lancé officiellement le processus. A Montréal, à l’automne 2017, la deuxième session avait donné lieu à une déclaration d’intention, sur des pratiques, une inscription nécessaires dans les enjeux sociaux et environnementaux actuels : développer un design durable. L’étape parisienne devrait ainsi permettre aux acteurs, de tous bords et de tous pays, de partager leurs recherches, leurs expériences à impacts positifs, pour aboutir à une stratégie cadre, un plan d’action international à l’horizon 2030.

Tables-rondes, ateliers, présentations…

Si le slogan affiché est « Le design pour changer le monde », pour les instigateurs de ces rencontres, c’est avant tout par ces dimensions inter et transdisciplinaires que ce changement peut se produire, car les échanges – et enjeux – balaient tous les secteurs : toutes les disciplines du design sont représentées, aux côtés de l’architecture, l’urbanisme… « L’idée c’est de démontrer l’importance énorme du design, des méthodes et des processus pour créer des solutions viables afin de faire face aux défis sociaux et environnementaux mondiaux. Nous sommes convaincus que les interactions entre tous les acteurs politiques, économiques, culturels, ou issus de la société civile permettront d’initier des actions nécessaires aux changements dont nous rêvons » développe Alain Dufour. Ainsi, durant les trois jours de sommet, les débats seront déclinés autour de douze tables rondes, autant d’ateliers dans Paris, avec plus de 200 contributions et présentations. Ils s’articuleront autour de trois grands objectifs majeurs : durabilité et bien commun, nouvelles pratiques collaboratives, nouveaux cadres d’actions. Au cœur de l’événement, une exposition présentera une centaine de sociétés et de projets durables : parmi les conférenciers confirmés, on note la présence de designers, de chercheurs du monde entier.

  Quelques chiffres sur le Sommet du design de Paris :

  • 12 disciplines représentées  : Architecture • Gestion du Design • Design d’Expérience • Design de Mode & Textile •  Design Graphique • Design Industriel • Design d’Intérieur • Design d’Interaction • Architecture de Paysage • Design de Service • Design Logiciel • Urbanisme
  • 12 enjeux majeurs présentés et débattus
  • 40 pays représentés
  • 20 grands conférenciers
  • 96 experts internationaux dont 50 associations et organisations
  • 200+ conférenciers
  • 1000 congressistes
  • 1 000 000 personnes sur l’ensemble des sites, plateformes Web et réseaux
  • 1 congrès international en anglais et en français
  • 1 exposition au cœur du congrès et du Sommet, pour présenter 100 entreprises, marques ou projets durables.
  • 10 ateliers pratiques pour relever des défis concrets sur les thèmes design / monde durable.
  • 1 Sommet des Tables rondes structurant une importante Stratégie-cadre mondiale sur le design durable : HORIZON 2030

Retrouvez le détail du programme ici

Bénéfiniez de -20% en cliquant sur la bannière ci-dessous et en indiquant le code : SDP2019INTRA