28/06/2019

Éric et Elliot Touchaleaume, propriétaires de la Friche de l’Escalette de Marseille vous propose la visite de cette dernière, située au bord du Parc National des Calanques de Marseille, où ils présentent pour la 4e saison consécutive l’expo design estivale d’architectures légères et d’œuvres d’artistes modernes et contemporains

expo-design-ete-friche-escalette-marseille-architecture-interieur-amenagement-architecte
Friche de l’Escalette © C. BARAJA – E. TOUCHALEAUME. ARCHIVES GALERIE 54 PARIS 2019

Pour la saison 2019, le domaine ouvre ses portes au public du 1er  juillet au 30 septembre 2019 et cette année la visite permettra d’effectuer un parcours plus étendu, laissant ainsi place aux amateurs de patrimoine industriel de découvrir des morceaux inédits de vestiges d’une usine de traitement minerais de plomb, peu à peu rénovés par ses propriétaires. Des colonnades, bassins et murs cyclopéens composent un ensemble architectural d’une grande ampleur. Éric Touchaleaume, antiquaire et spécialiste du mouvement moderne dans l’architecture et dans le design, propose donc avec son fils Eliott, cette exposition située au cœur des ruines des Calanques de la ville de Marseille, qui pour Éric Touchaleaume a un vrai potentiel et une belle énergie. Il s’agit d’un projet à la fois embryonnaire et culturel dont le but est de redonner vie à ce lieu. L’objectif d’Éric Touchaleaume est de : « Travailler dans des lieux historiques, les préserver et les faire connaître » comme il l’a fait en rafraîchissant les maisons de Jean Prouvé. Il souhaite également ouvrir régulièrement ce site avec 4 visites par jour de 15 personnes maximum et faire des salles d’expositions, des bibliothèques etc.

expo-design-ete-friche-escalette-marseille-architecture-interieur-amenagement-architecte
Éric et Eliott Touchaleaume © DEPASQUALE+MAFFINI

Jean Prouvé et l’aménagement intérieur

expo-design-ete-friche-escalette-marseille-architecture-interieur-amenagement-architecte
Pavillon de Lorraine 6X9, Jean Prouvé Friche de l’Escalette © C. BARAJA – E. TOUCHALEAUME. ARCHIVES GALERIE 54 PARIS 2019

Sur place, vous pourrez découvrir l’œuvre de Jean Prouvé – aménagement intérieur du pavillon 6×9 et du bungalow du Cameroun. Malgré les travaux effectués sur le site, l’équipe de la Friche de l’Escalette anime aussi sur place toute l’année des ateliers de restauration consistant à redonner une utilité à ces architectures de collection qui sont généralement délaissées après leur exposition. En effet, l’idée est de donner une nouvelle vie à ces constructions et de séduire un acquéreur potentiel avec un usage festif en transformant ces constructions en maison d’invité ou en showroom par exemple. Toutefois, le but est de pérenniser ces œuvres. A cet effet, l’intérieur du bungalow du Cameroun, initialement destiné au logement d’instituteur en brousse, est aménagé en habitation de loisir selon les critères de confort actuel et utilisant les énergies renouvelables. Des modules de commodité sont disposés aux quatre coins du bungalow, utilisant des façades à portes coulissantes de « placards Brazza » de Charlotte Perriand et Jean Prouvé provenant de l’unité d’habitation Air France de Brazzaville (Congo). Le pavillon 6×9 quant à lui, est aménagé en pièce de lecture et atelier d’artiste. A cet effet, le mur du fond est également équipé de placards-bibliothèques de Charlotte Perriand et Jean Prouvé. Les dates d’exposition estivales ne coïncidant pas exactement avec le déroulement de ces travaux d’aménagement intérieur, les visiteurs pourront donc suivre ce « work in progress » jusqu’à l’automne. Vous pourrez donc également découvrir d’autres pionniers de la modernité. En effet, seront donc présentent sur place, des œuvres d’architectes / designers mais aussi d’artistes réalisant des pièces sous le même angle de créativité, de légèreté et de nomadisme.

En résonance avec l’esprit des lieux, Myriam Mihindou présente Transmissions

expo-design-ete-friche-escalette-marseille-architecture-interieur-amenagement-architecte
Transmissions, Myriam Mihindou, grès chamotté et cordes de chanvre, 2018 COURTESY GALERIE MAÏA MULLER © C. BARAJA – E. TOUCHALEAUME. ARCHIVES GALERIE 54 PARIS 2019

L’œuvre Transmissions est un ensemble de cannes en grès chamotté à la peau rugueuse et aux teintes sourdes sont suspendues par des cordes de chanvre aux branches d’un pin torturé par le vent, évoquant ces arbres sacrés couverts d’ex-voto et d’offrandes dédiés en Inde aux divinités de la nature. Dans le cadre de la friche, cette œuvre riche de la mémoire de son activité passée et chargée de sens trouve tout naturellement sa place à l’escalette. Réalisée en 2018 pour la Chapelle Picasso de Vallauris, Transmissions démontre avec éclat l’aptitude du travail de Myriam Mihindou à s’adapter d’un lieu de mémoire à l’autre. De plus, cette expo design est réalisée en collaboration avec la Galerie Maïa Muller, représentant l’artiste en France.

Informations pratiques

FRICHE DE L’ESCALETTE
Visite guidée par groupe de 15 personnes maximum du 1er  juillet au 30 septembre 2019
Réservation sur friche-escalette.com
Ouvert 7 /7 jours — 4 visites par jours
ACCÈS
Friche de l’Escalette
Parc de sculpture et d’architecture légère : Route des Goudes, impasse de l’Escalette 13008 Marseille
Face au petit port de l’Escalette, portail en bois au fond de l’impasse.
Arrêt bus n°20

BRICHE Charlotte