22/11/2019
La Cité de l'architecture & du patrimoine présente ses deux expositions d'automne, réalisées en partenariat avec le Wien Museum et l'Albertina Museum.
« Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois » : dans le cadre de sa Saison viennoise, la Cité de l'architecture & du patrimoine expose le travail d'Otto Wagner, l’un des principaux architectes européens du tournant des XIXe et XXe siècles. L'exposition « Trésors de l'Albertina. Dessins d'architecture » est quant à elle l'occasion unique de découvrir les chefs-d’œuvre de l'une des plus grandes collections d'Europe, celle de l'Albertina Museum de Vienne.

Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois

Otto Wagner, deuxième villa Wagner, Hüttelbergstrasse 28, Vienne, 1912 © Vienne,Wien Museum

Au lendemain du 100e anniversaire de sa disparition, la Cité de l’architecture & du patrimoine consacre à Otto Wagner sa première exposition monographique en France.

Afin de permettre une meilleure immersion du public dans l’art de Wagner, les objets présentés dans l’exposition et les supports d’analyse de son œuvre sont variés. Objets d’arts, tableaux, maquettes, photographies, films, supports multimédias spécifiquement réalisés pour l’exposition parisienne… Pour la première fois, près de 500 objets sont réunis pour retracer la carrière d’Otto Wagner.

Ses chefs-d’œuvre sont mis en valeur par la restitution de plusieurs intérieurs donnant à voir le raffinement et l’élégance de ses créations. Architecte et ensemblier, Otto Wagner était également un dessinateur d’exception ; l’exposition bénéficie ainsi de la riche collection de dessins provenant de son agence d’architecture, que conserve actuellement le Wien Museum.

Infrastructures du métropolitain de Vienne, Caisse d’épargne de Vienne, église Saint-Leopold du Steinhof… Ses œuvres sont aujourd’hui considérées comme des jalons incontournables pour saisir l’évolution de ce moment décisif de l’histoire de l’architecture contemporaine. Ses réalisations – autant que ses écrits – ont largement contribué à l’émergence d’une « architecture moderne ».

Trésors de l'Albertina. Dessins d'architecture

Francesco Pannini, Casino et jardin de la Villa Doria Pamphili à Rome, vers 1775, contour gravé, aquarelle © The Albertina Museum, Vienna

Pour la première fois en France sont rassemblés des dessins de grands maîtres, ayant pour thème l’architecture.

Le dessin d’architecture gagne ses lettres de noblesse aux XVIe et XVIIe siècle, en même temps qu’émerge la figure de l’architecte moderne. Palais, jardins, églises, ponts, maisons, villes et abords : l’art du dessin est indissociable de l’architecture. Il reste aujourd’hui au cœur de la pratique architecturale, le crayon digital remplaçant souvent la plume ou le pinceau. Dans une déambulation à travers sept siècles d’histoire, d’Antonio Pisanello à Zaha Hadid, l’exposition offre au visiteur un aperçu des secrets du métier et de l’imaginaire des plus grands architectes de leur temps.

À travers plus d’une centaine de pièces signées Giulio Romano, Le Primatice, Le Bernin, Jacopo Sansovino, Francesco Borromini, Johann Fischer von Erlach, Charles de Wailly, Adolf Loos, Frank Lloyd Wright ou encore Hans Hollein, l’exposition propose une plongée dans l’univers fascinant du dessin d’architecture.

Du 13 novembre 2019 au 16 mars 2020
Cité de l’architecture & du patrimoine
1 place du Trocadéro Paris 16e
Métro Trocadéro – Iéna