Ruedi Baur illustre “What people do for money ?”

Dans le cadre de Manifesta, la Biennale européenne d’art contemporain de Zurich, qui se tient jusqu’au 18 septembre, Ruedi Baur a mis au point une signalétique dans la ville et a dessiné l’identité visuelle de l’événement.“What people do for money ?” (en français “Que font les gens pour de l’argent ?”) induit une signalétique ludique qui analyse la société actuelle, à travers des représentations variées : une mendiante, un rentier, un artiste, une serveuse… Chaque silhouette se confronte à sa voisine, mettant en avant les relations entre les acteurs sociaux d’un monde en crise. En noir et blanc, les personnages sont disposés en ville, affirment leur présence, et frappent le visiteur, le questionnant sur le monde du travail actuel. Ces visuels sont également déclinés sur les autres supports de la biennale : affiches, programmations, packaging… Ruedi Baur, designer franco-suisse, a créé en 1989 l’atelier Intégral Ruedi Baur. Ses projets se regroupent en cinq champs d’action : graphisme et systèmes d’identification ; signalétique et système d’orientation ; scénographie, conception d’espaces et de mobilier ; design urbain et conception d’espace public ; et espace numérique et interaction. Ils allient également graphisme et recherches sur la relation entre l’espace et le signe, collaborant avec des architectes comme Renzo Piano.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 11/07/2016 08:52 au 12/07/2016 09:26


Signalétique de Ruedi Baur à Zurich, dans le cadre de la Biennale d’art contemporain Manifesta © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur. Devanture du restaurant Phuket Thai Food, à Zurich © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur. Façade de l’hôtel Rothaus, à Zurich © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur © IRB M11