London design week, la capitale britannique en ébullition
La première édition de la London Design Biennale s’est tenue du 7 au 27 septembre

Une manifestation d’envergure internationale À la Somerset House, ce sont trente-sept pays qui, sur le modèle de la Biennale de Venise, se sont exercés à répondre au thème “Utopia by design” célébrant ainsi le 500e anniversaire de la publication de l’œuvre de Thomas More. Les différentes perspectives envisagées s’inscrivaient en réponse aux problèmes de la migration, de la pollution ou encore de la famine. Edward Barber et Jay Osgerby, qui représentaient le Royaume-Uni à travers leur vaste installation cinétique de quatorze mètres de haut intitulée “Forecast”, se sont attachés à parler des bouleversements climatiques. Combinant girouette, anémomètre et turbine, “Forecast” faisait également office de boussole soulignant la période de turbulences que connaît actuellement le Royaume-Uni. Extrait de l’article paru dans la rubrique “Évènement”, par Cléa Daridan, Intramuros n°187, Novembre/décembre 2016 Acheter le numéro 187
Tagué dans: