Le festival Burning Man s’invite à Washington !

Burning Man est un grand festival artistique qui se tient tous les ans aux Etats-Unis. Les réalisations faites par les artistes à l’occasion de ce rassemblement font l’objet d’une exposition à Washington, dans la Renwick Gallery du Smithsonian American Art Museum.

 

Depuis le 30 mars 2018, l’exposition « No Spectators: The Art of Burning Man » s’installe aussi bien à l’intérieur du musée, exploitant ses moindres recoins, que dans les environs du bâtiments, dans le quartier. L’exposition a pour objectif de mettre en avant la créativité, et le savoir-faire artisanal des artistes réalisant ces œuvres d’arts et ces décors monumentaux. Elle amène en pleine capitale américaine les innovations artistiques crées pour l’événement. Jusqu’au 21 janvier 2019, des costumes et des bijoux prennent place dans le musée. On y trouve également d’immenses installations. Mises en lumière, elles créent des jeux d’ombre remarquables. Une partie de l’exposition est également consacrée aux archives et à l’histoire de l’événement, des années 90 à aujourd’hui. Des photographies ont également été prêtées par le Musée d’Art du Nevada.

 

Burning_man_desing_exposition_museum_musee_washington

Burning_man_desing_exposition_museum_musee_washington

Burning_man_desing_exposition_museum_musee_washington

 

Burning Man – Un événement artistique

Chaque année, la dernière semaine du mois d’août, plus de 75 000 personnes se rassemblent en plein désert de Black Rock, au Nevada. Cette année, le festival aura lieu du 26 août 2018 au 3 septembre 2018. Depuis 1990, la communauté se retrouve et forme une ville temporaire : Black Rock City. Les festivaliers sont rassemblés autour d’installations artistiques. A la fin du festival, les participants ont pris l’habitude de brûler les grands installations en bois, d’où son appellation Burning Man.

 

Vue aérienne du festival en 2012.
Photo : Scott London

Marco Cochrane, Truth is Beauty, 2013.
Photo : Eleanor Preger
Mischell Riley, Maya’s Mind.
Photo : Darrell E. Ansted