Quand  HYBRID[E] rime avec design !

L’événement HYBRID[E], Le design français se métamorphose! est un événement organisé par le Collectif Made in France en Transparence. Il accueille du 20 avril au 6 mai 2018, à la Galerie VIA de Paris, le grand public et les professionnels à une exposition célébrant le design français.

 

Du mobilier, des luminaires, des arts de la table hybrid(e)s, il y en a pour tous les goûts. De l’épure au baroque, du bois au métal, de l’art à la technologie, rien n’échappe à la créativité de cette nouvelle génération de designers. Plus que des simples collaborateurs, ils sont solidaires et rassemblés autour d’une devise, dont Maud Louvrier-Clerc, artiste-designer et commissaire de l’exposition en est l’auteure : “pour que vivre l’esprit et les savoir-faire français, nous mettons notre histoire au service de notre avenir!”

Etagère BEAN par Hugues Weill © Warel-Malick Ontala

Le Collectif Made in France en Transparence est l’initiative de Maud LC. Il a été fondé en 2014 sur trois valeurs : beauté, solidarité et transmission. L’objectif principal est de valoriser les designers engagés dans la sauvegarde de savoir-faire artisanaux français.

 

Pourquoi Hybride ?

 

L’exposition cherche à faire découvrir l’hybridation du métier. Les créateurs et les jeunes maisons d’édition présents sont un mix entre artiste, artisan, auto-entrepreneur, entreprise classique et coopérative. Tous collaborent afin de donner un nouveau visage au design français sans le dénaturer pour autant. Ils mettent son histoire au service de son propre avenir.

Tout est hybride. Les matières, les fonctions et les styles. L’exposition est un voyage vers le nouvel Art de Vivre à la Française, plein d’innovations et d’expérimentations.

Parade de Jeanne Riot © Warel-Malick Ontala

On s’y métamorphose

 

Ce n’est pas moins de 70 pièces issues de 57 designers qui sont exposées. L’espace est ouvert, on accède à chaque îlot facilement. Chacun représente une idée de ce que peut être l’hybride :

 

  • Hybride, matières brutes et narrations sophistiquées
  • hybride, matières et lignes graphiques
  • hybride, modularité et ludique
  • hybride, structures et souplesse, équilibre, bascule
  • etc,

 

Marie Barthès

 

A la frontière entre design et artisanat d’art, Marie Barthès propose le miroir AND. Unique en son genre, il est composé de revêtement en cuir deux teintes, cuir de chèvre sur coque sculptée en résine acrylique et chanvre.

Miroir AND de Marie Barthès © Warel-Malick Ontala

MP Editions

 

Le Noda est fauteuil ressemblant à un noeud surdimensionné offrant une assise anticonformiste. A la fois original et ergonomique, il est tout aussi confortable. Il s’adapte à la forme du corps et à ses positions. Pour les adeptes de la personnalisation, il est disponible en plusieurs gamme de tissus.

Le Noda en vidéo

PBM Design Studio

 

Plus technologique que les autres exposants, le studio exhibe un espace de travail augmenté. Personnel ou à partager, le bureau-table à la courbe légère mais visible est fait de corian. Le tout est supporté par un pied en amarande. En claquant des doigts, la table s’allume au centre et active ainsi l’Xperia Touch Sony qui sert alors de projecteur. Il est aussi possible d’ouvrir les tiroirs à distance grâce à un capteur situé en bout de table. Quant à l’enfilade, elle intègre un chargeur à induction pour téléphone.

Marc Juran

 

Les lampes Aurore allient artisanat, nouvelle technologie dont l’impression 3D. Possédant des batteries, elles vous suivront vous et vos envies n’importe où.

© Warel-Malick Ontala

C6.B

 

L’échiquier est revisité en carbone. Souvent fabriqué en bois et marbre, il prend ici une autre dimension car associé à une table basse de salon. Le carbone lui donne un air plus sophistiqué. Le damier est rétro-éclairé et disparaît totalement lorsqu’il est éteint. De quoi donner une nouvelle utilité à ce matériaux qui d’habitude, ne montre pas son côté translucide.

© Warel-Malick Ontala

L’exposition est ouverte du 20 avril au 6 mai 2018 à la Galerie VIA à Paris. Une galerie-boutique est ouverte depuis février 2017 au 9 rue Française Paris dans le 2e arrondissement si vous souhaitez vous procurer une de ces pièces. Le design français à de l’avenir car il dispose d’une histoire riche.

 

Warel-Malick Ontala