Eileen Gray, Gio Ponti, Diego Giacometti : des pièces d’exception aux enchères  d’Artcurial

 

Artcurial, maison de ventes aux enchères pluridisciplinaire basée à Paris, organisait hier une vente aux enchères qui a su ravir plus d’un collectionneur. Depuis sa fondation en 2002, elle propose de nombreuses pièces d’exception, dans de nombreux champs artistiques : des Beaux-Arts aux Arts Décoratifs, des pièces automobiles de collection, mais aussi de joaillerie et d’horlogerie. Depuis quelques années, un département design à part entière a été créé.

 

 

 

Eileen GRAY, Fauteuil Bibendum, Circa 1927-1929 © Artcurial

 

 

Parmi les éléments phares de cette vente aux enchères d’exception, intitulée « Art Nouveau Art Déco », on retrouvait notamment trois meubles d’Eileen Gray, designer et architecte irlandaise. En 2013, le centre Georges Pompidou lui dédiait une exposition monographique, dans laquelle les pièces vendues hier étaient présentées. Une console réalisée vers 1918-1920, un lampadaire de 1925, et enfin l’un des célèbres fauteuil Bibendum, qui s’est littéralement envolée au prix de 629.000 €, réalisant la plus belle vente de la journée .

Aux côtés de ces éléments de design du XXe siècle, se trouvait également une pièce originale et particulièrement convoitée. Artcurial a en effet mis aux enchères une partie d’un escalier en colimaçon d’origine de la Tour Eiffel, qui fut remplacé en 1983 par des ascenseurs. Les 25 marches formant cette partie de l’escalier menant du 2 e au 3 e étage de la Dame de fer ont trouvé preneur, pour quatre fois le prix de son estimation.

 

 

Escalier de la Tour Eiffel – © Artcurial

 

 

Parmi les autres pièces majeures de cette vente,  on retenait un buste en bronze de René Lalique, pièce unique représentant Sarah Bernhardt, des pièces de mobilier de Carlo Bugatti, et des céramiques de Gio Ponti, issues d’une grande collection privée italienne. Enfin, une pièce de mobilier exceptionnelle signée Diego Giacometti, était présentée : une table basse qui a été commandé par son actuel propriétaire. Pièce unique, elle reflète l’inspiration poétique du sculpteur suisse, frère cadet d’Alberto Giacometti, et change de main pour 244 600 €.

Tagué dans: