Quand le pendule à coucou inspire Nendo !
Nendo, studio de design japonais, s’est inspiré des traditionnelles pendules à coucou pour créer différentes variations de cette horloge, dans une collection contemporaine et aux lignes minimalistes. Les trois modèles que proposent Nendo réinterprètent le schéma classique d’une horloge en forme de chalet montagnard, dont le coucou sort d’une petite fenêtre toutes les heures, créé en 1738 par Franz Ketterer. Ici, pour chacune, Nendo a remplacé l’habitation traditionnelle par une silhouette très minimaliste d’une maison, à la toiture à deux pans et ne disposant que d’une petite ouverture par laquelle l’oiseau sortira.
La première pendule est à la fois une horloge, mais peut également se transformer en serre-livres. La partie droite de la maison peut en effet se détacher du reste et créer ainsi un interstice dans laquelle un ou plusieurs livres peuvent se glisser. Cet espace est réglable, si bien qu’on peut y déposer un ou plusieurs ouvrages.
La seconde horloge est inscrite dans un rectangle. La maison s’enfonce dans celui ci, et le coucou ne sort, non pas par la façade avant, mais sur le côté, dans l’épaisseur du rectangle. Les faces frontales sont blanches, alors que l’épaisseur de l’objet reste en bois clair.
La troisième pendule à coucou contemporaine de Nendo renverse, au sens propre comme au sens figuré, les idées reçues. La maison prend appui sur un pan de la toiture, et l’oiseau sort de la fenêtre placée à l’envers. Cette manière peut ordinaire de placer l’horloge invite l’utilisateur à passer au delà des a priori et à se fixer uniquement sur le cadran de l’horloge, qui est, lui, disposé dans le sens conventionnel.
Cette série de trois horloges a été conçu pour la marque japonaise Lemnos, spécialisée dans la vente d’horloges aux lignes épurées. C’est tout naturellement que le studio Nendo a su répondre à la demande, puisque ensemble, ils partagent cet amour pour le design simple et efficace, contemporain et minimaliste.
Tagué dans: