Parquet, le tapis ludique et coloré conçu par le studio Front

Le studio de design suédois Front a créé une collection de tapis colorés, qui peut se transformer également en poufs modulables. Front s’est inspiré des motifs géométriques que l’on trouve généralement au sol, que ça soit sur des parquets ou sur les dalles en céramique. Lancée par la marque Gan, spécialisé dans le marché du tapis, la collection Parquet a été présentée à l’IMM De Cologne en janvier dernier. Elle se décline en trois variations de motifs : Tetragon, Rhomb et Hexagon. Les trois déclinaisons de Parquet sont de véritables puzzles : chaque tapis est pensé tout d’abord dans un soucis de modularité : on pourrait y ajouter des hexagones, des carrés, pour agrandir ou rétrécir le tapis comme bon nous semble. Aussi, ils forment tous les trois des patrons, pour assembler les faces d’un pouf.

 

Le modèle Rhomb assemble des carrés et des losanges, dans un camaïeu de gris, relevé par certains carrés jaunes. Le pouf, dans les mêmes tons, est alors de forme octogonale, avec des sommets tronqués en triangle. Tetragon est composé de quadrilatères roses, bleus, jaunes, noirs et blancs, rassemblés autour de grands carrés gris. Pour l’assise, ces carrés sont changés en triangle, afin d’assurer plus de stabilité au pouf. Et enfin, Hexagon reprend la forme des alvéoles d’abeilles, avec des losanges déclinés en trois dégradés de couleurs : rose, jaune et gris. Ces motifs géométriques donnent du volume à l’objet, de la profondeur à l’espace qu’ils viennent habiller.

 

Anna Lindgren et Sofia Lagerkvist se sont inspirées des vieux revêtements de sols que l’on retrouve dans les belles demeures ou les églises. Elles souhaitaient ainsi les moderniser pour les adapter aux intérieurs contemporains. Dans leur studio de design suédois, elles travaillent toujours en collaboration, à l’écoute l’une de l’autre, autant dans le processus de création que de réalisations.

 

 

 

Tagué dans: