Ouverture de la Cité du Vin à Bordeaux

Inaugurée par François Hollande et le maire de Bordeaux Alain Juppé le 31 mai, la Cité du Vin, dessinée par XTU Architects, a ouvert ses portes le 1er juin. Implantée sur le site des Bassins à flot, un nouveau quartier pensé comme un trait d’union entre la rive gauche et la rive droite de Bordeaux, la Cité du Vin – 13 350 m² répartis sur dix niveaux – célèbre les vins du monde entier. Elle a été imaginée par l’agence d’architecture parisienne XTU (Anouk Legendre et Nicolas Desmazières) et l’agence de scénographie anglaise Casson Mann, lauréats d’un concours lancé par la Ville de Bordeaux en 2010. Le bâtiment de 55 mètres de haut est composé d’un socle plat et d’une partie élevée. Sa charpente en bois, apparente à l’intérieur, est constituée de 574 arcs et de 128 épines en bois lamellés collés. Les architectes ont imaginé une forme tournante, une ”rondeur sans couture”, selon l’expression d’un viticulteur, qui les a inspirés, lors d’une dégustation de vin. La base est recouverte de 2240 panneaux d’aluminium. La tour vrillée, avec ses 925 panneaux de verres sérigraphiés de couleurs différentes, fabriqués sur-mesure, change de teinte selon la lumière. Le plafond de l’auditorium Thomas Jefferson a été orné de tubes de bois suspendus. Celui du belvédère, situé au dernier étage avec une vue panoramique sur la ville, de 4000 bouteilles. Au deuxième étage, Dinah Casson et Roger Mann ont imaginé un parcours permanent avec des images 3D et des diffusions de senteurs. 70% des besoins énergétiques de La Cité du Vin sont couverts par les énergies vertes et locales. La zone de compostage permet le traitement des déchets issus des espaces de restauration et des déchets verts. La cuve de récupération de l’eau de pluie permet l’arrosage et le nettoyage des abords du bâtiment. Les architectes ont également réfléchi à la conception bioclimatique du bâtiment. Avec des entrées d’air en points bas profitant des vents dominants et des patios et points hauts évacuant la chaleur et générant un courant d’air, la ventilation du bâtiment est optimisée et permet de limiter l’usage de la climatisation. La Ville de Bordeaux, maître d’ouvrage et propriétaire du bâtiment, a confié l’exploitation de La Cité du Vin à la Fondation pour la culture et les civilisations du vin. Le coût global de La Cité du Vin est évalué à 81 millions d’euros hors taxes, dont 55 millions consacrés à la construction et à l’aménagement scénographique.


Astrid Avédissian

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 02/06/2016 09:08 au 11/07/2016 10:15