Le radiateur tissé de Roman Pin reçoit le prix Design Atlantic
La société Atlantic a décidé d’organiser cet automne 2016 un concours de design auprès des jeunes designers afin de repenser le “radiateur de demain”.

Sous la présidence de Matali Crasset, le jury a récompensé le projet de “Radiateur tissé” de Roman Pin, son projet de diplôme à l’Ensci, mené sous la direction d’Eloi Chafaï et aujourd’hui prêt à passer au stade de la fabrication si Atlantic s’attelle à tricoter un fil chauffant sur lequel enfiler des pièces de porcelaine pour optimiser les échanges thermiques avec l’air. Entre design et architecture, ce produit repense le radiateur comme simple source de chauffage et en fait un élément d’architecture intérieure comme un moucharabieh-cloison pour structurer l’espace. Il remporte 4000 euros et la promesse d’une fabrication. Le prix “Coup de cœur” du jury a récompensé le projet “Natte” d’Arnaud Cozeret et Pierre Loustaud du Studio noncommun. Le principe : des tubes verticaux chauffants sur lesquels s’entrelacent des bandes de textile rayonnant et détachables à emporter sur son canapé comme petite couverture chauffante. Il décline le même principe que le projet “Poikilo” de Claire Debien qui se recharge sur le mur offrant la configuration d’un radiateur mural que l’on peut détacher de son support et installer au sol comme un tapis ou sur soi comme une couverture. Le radiateur “Minima” de Thomas Amaury a été primé pour sa capacité à intégrer les espaces de co-working de par son esthétique DIY et de par son principe de mobilité induite par son support mobile en bois. Le projet “Couleurs chaudes” de Selma Durand s’offre comme autant de petits intercalaires de couleur qui rappellent les coloris Pantone et se placeraient dans l’espace avec simplicité et facilité. Un appoint léger. Étaient réunis dans le jury le 23 février, Matali Crasset, Emmanuel Terrien, Design Manager Atlantic, Christian Guellerin, directeur général de de l’école de Design Nantes Atlantic et Bénédicte Duhalde, rédactrice en chef adjointe de la revue Intramuros. Le concours, qui a suscité l’intérêt de 250 designers, parmi lesquels 150 ont été sélectionnés, ne devrait pas rester sans suite. La balle est désormais dans le camp d’Atlantic.
Projet “Poikilo”. Design Claire Debien
Projet “Minima”. Design Thomas Amaury
“Radiateur tissé”. Design Roman Pin
“Radiateur tissé”. Design Roman Pin