Jean-Baptiste Durand présente ses LAMPES à poser

Le projet “Lampes” de Jean-Baptiste Durand est la résultante de longues réflexions, de recherches et d’essais autour de la lumière. En cherchant à comprendre comment elle se matérialise, apparaît, s’efface et se raconte, le jeune designer a créé trois luminaires à poser. Ces derniers ont été exposés le 27 et 28 avril 2018 à l’espace Pecquay à Paris.

Lampe Brume

 

Première de la série, la lampe capte la lumière dans sa “brume”. Elle éclaire ainsi l’espace à travers son réflecteur naturel qui fait alors office de diffuseur, pour autant impalpable et informel. Au fond du “vase” en verre borosilicate se trouve un système de nébuliseur fonctionnant comme un diffuseur d’huiles essentielles, qui transforme l’eau en brume. Cette agitation fait vivre la lumière tout en rendant sa diffusion douce ; une création à l’air de chimie.

Dimensions : 600x300x200mm © Jean-Baptiste Durand

 

Paysage Transparent

 

Entièrement composé de PMMA usiné, ce luminaire à poser reprend la technologie du « lumisheet » comme surface éclairante. Une fois en marche, la lumière provenant des LEDS est accrochée par les aspérités de la trame et donne naissance à un paysage géométrique illuminé. Placées/Posé sur un rocher translucide, les plaques deviennent transparentes pour ne faire plus qu’un avec le socle.

Dimensions : 500x350x100mm © Jean-Baptiste Durand

 

Soleils

 

Au regard de cette création, Jean-Baptiste Durand, souhaite ici faire naître une pièce unique à l’allure de système solaire. De par ses deux “soleils” qui gravitent en 24h sur un anneau en PMMA, Soleil est une lampe qui vit au rythme de la journée. Ainsi, à 00h01, les deux spots fabriqués en PLA/PMMA prismatique/LED, se trouvent en bas à gauche du socle et diffusent une lumière rougeâtre qui rappelle la couleur du soleil à l’aube. A midi, la lumière à son zenith, blanchit avant de progressivement prendre une teinte orangée. Lorsque arrive 23h59, les spots terminent leur cycle et redémarrent à 00h01. Une création qui vise à nous « reconnecter au temps qui passe ».

Dimensions : 500x400x150mm© Jean-Baptiste Durand

Les trois lampes sont auto-produites et vendues seulement sur commande.

 

Warel-Malick Ontala