Kamel Mennour : l’omniprésent

L’actualité du galeriste Kamel Mennour avec les artistes Daniel Buren, Hicham Berrada, Lee Ufan et Huang Yong Ping et son nouvel espace avenue Matignon.

Serait ce l’année Kamel Mennour ? Omniprésent sur tous les fronts, il affole les réseaux sociaux tant les push ups de la galerie sont incessants, diffusant à chaque fois de nouvelles informations. Fondée en 1999, la galerie Kamel Mennour présente, dans ses deux espaces du 6e arrondissement à Paris, le travail d’une trentaine d’artistes contemporains et internationalement consacrés. Kamel Mennour, acharné de travail, s’est construit une solide réputation dans le monde de l’art contemporain. Il vient d’inaugurer le 24 mai un troisième espace – rive droite cette fois, 28 avenue Matignon, entre le Grand Palais et le Bristol. Précisément deux lieux qui accueillent régulièrement ses poulains. Depuis 2007, des artistes contemporains de renommée internationale investissent la Nef du Grand Palais avec des œuvres magistrales, conçues dans le cadre de Monumenta. Après Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren et Ilya et Emilia Kabakov, c’est au tour de Huang Yong Ping (représenté en France par Kamel Mennour) de relever le défi en 2016. Le représentant de l’avant-garde artistique chinoise imagine “Empires”, une installation spectaculaire où se mêlent squelettes d’animaux gigantesques et containers pour bateaux. Une réflexion sur les mutations de notre monde. Huang Yong Ping est également exposé dans le nouvel espace Kamel Mennour, avenue Matignon. Au Bristol, le galeriste expose deux de ses artistes : le vidéaste Hicham Berrada qui a poursuivi ses recherches liées à l’activation de différents processus naturels au Studio national des arts contemporains, Le Fresnoy, dans le bar. Et dans le Jardin, Daniel Buren – connu pour son travail sur la rayure (Palais Royal) mais aussi sur les couleurs (Fondation Louis Vuitton) – installe quant à lui une pergola spectaculaire et colorée face à la colonnade du restaurant 3 étoiles, Épicure. Kamel Mennour, toujours – et cette fois en collaboration avec la Lisson Gallery – propose une exposition des œuvres nouvelles et récentes de l’artiste coréen Lee Ufan au sein d’un espace conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte dans le Château La Coste, à quelques kilomètres d’Aix en Provence. www.kamelmennour.com Huang Yong Ping, “Monumenta” jusqu’au 18 juin – Grand-Palais Paris Hicham Berrada et Daniel Buren jusqu’au 30 septembre – Le Bristol Paris et au 28, avenue Matignon Lee Ufan du 29 mai au 24 septembre – Château La Coste, 2750 Route de la Cride – 13610 Le Puy Ste Réparade.


Yves Mirande

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 30/05/2016 09:01 au 30/05/2016 10:15