JO d’hiver 2018 : la symbolique de la typographie décryptée

Nous sommes sûrs que vous n’êtes pas sans suivre les dernières prouesses de nos athlètes français aux Jeux Olympiques d’hiver 2018, à Pyeongchang en Corée du Sud. A la TV, ou en live pour les plus chanceux d’entre vous, vous avez sans doute découverts au fil des jours les différents logos que le graphiste Younghoon Haam a élaboré pour ce grand rassemblement international ! Intramuros vous décrypte ces visuels.

logo-Jeux-Olympiques-hiver-2018-Pyeongchang

Inspiré par l’alphabet coréen

Le logo des Jeux Olympiques de Pyeongchang se compose de 3 visuels : le premier, en haut à droite, représente les étoiles, la glace, la neige. Si ces deux dernières représentent la période hivernale, la symbolique des étoiles s’adresse aux athlètes qui participent à cette compétition et met en avant leurs talents et les étoiles montantes qu’ils sont ! La forme de cette étoile à cinq branches s’inspire du ㅊ , consonne de l’alphabet coréen et la seconde du nom Pyeongchange. Le deuxième visuel vient lui de la première syllabe du même mot. Dans son graphisme, les batons verticaux représente les Hommes, celui en haut représente le Ciel, celui du bas la Terre. Il représente l’harmonie entre l’Homme, le Ciel et la Terre.

Un logo résolument olympique

La dernière composante de ce logo, c’est bien évidemment l’emblématique logo officiel des Jeux Olympiques. Ces cinq anneaux représentent les cinq continents : le bleu symbolise l’Europe, le noir l’Afrique, le vert l’Océanie. Le Jaune représente le continent asiatique et le rouge est pour les Amériques. Ces anneaux entrelacés montrent l’esprit des sportifs, unis autour de mêmes passions. Le fond blanc n’est pas innocent : il représente l’universalité des Jeux, l’entente commune qui unit les équipes durant la totalité des épreuves. Ces symboles n’ont pas changé depuis sa création par Pierre de Coubertin en 1913 !logo-jeux-olympiques

Une charte graphique minimaliste

C’est le graphiste Younghoon Haam qui a imaginé ces visuels, inspiré du Hanguel, alphabet coréen. En plus du logo, il dessine les 24 symboles qui représenteront les épreuves olympiques qui se tiennent depuis le 8 février dernier. Les bâtons de l’alphabet coréen se disposent pour devenir des bâtons de ski, des patins à glace, des luges. Ces lignes et courbes représentent les sportifs en plein mouvement. Ces pictogrammes guident des visiteurs du monde entier, dont les alphabets peuvent être très variés, tout en les fédérant autour de la langue et de la culture coréenne.

PyeongChang-2018-Pictograms