Découvrez Le Gouvernail :  l’astucieuse boussole urbaine

Il a déjà été testé sur différents salons, et il accueille actuellement le public de la Biennale à l’entrée de la la Cité du Design de Saint-Etienne : zoom sur Le Gouvernail, un objet insolite et innovant pour révolutionner l’accompagnement piéton en ville… et soulager ceux qui ont des petits soucis d’orientation !

Imaginé et créé par Matthieu Audebaud et Sébastien Noll pour vOOg, Le Gouvernail se présente sous la forme d’un cadran mobile en métal et en verre. Entièrement mécanique, il permet d’orienter le piéton vers sa destination, de manière ludique et intuitive.

Un mobilier d’orientation 100% mécanique

Placé sur un pied de 175 cm de haut, le cadran rond est installé à hauteur d’homme et chacune de ses deux faces intègre un plan de proximité en couleurs. Le piéton repère sa destination et le numéro correspondant dans la légende du plan. Il tourne le cadran du Gouvernail jusqu’à placer le numéro en haut du cadran, devant lui. Il lui suffit ensuite de marcher tout droit pour rejoindre sa destination.

Ce mobilier d’orientation éco-responsable permet d’adapter et d’implanter une cartographie renouvelable et personnalisable, dans n’importe quel environnement : dans les rues des communes de toutes tailles, sur les réseaux de transports, dans les gares et les aéroports, sur des sites naturels, dans des musées, des salons, des évènements… En métal et en verre, Le Gouvernail est robuste et pérenne et peut être installé à l’intérieur comme à l’extérieur.

Un défi face au monde numérique

Le Gouvernail reconnecte l’usager à son environnement en lui faisant prendre conscience de l’espace qui l’entoure. A l’opposé du smartphone et des objets connectés, son utilisation est mécanique et autonome ; elle ne nécessite aucune connexion Internet et ne consomme pas d’énergie – mise à part celle déployée par l’utilisateur pour le manipuler.

Intuitif et universel, Le Gouvernail s’utilise facilement, sans mode d’emploi. Cette invention française à déjà séduit plusieurs villes en France. Testé pendant 10 mois à Grenoble, à Brest et à Clermont-Ferrand, le dispositif a reçu des retours très positifs du grand public et des élus.