Daniel Rybakken, designer de lumière
De sa Norvège natale, il semble avoir gardé une sensibilité “photovoltaïque” à la lumière. Il a ouvert son studio en 2008 à Göteborg.

Il joue avec les effets de la lumière naturelle et réalise des installations, lumineuses. Il fait de la lumière avec des ombres, joue avec le lever du jour, dessine des fenêtres lumineuses sur les murs. Sa lumière est comme naturelle, soulignée par des ombres projetées. Il explore les “Subconscious effects of Daylight” (les effets subconscients de la lumière). En 2011, il expose à la galerie Rossana Orlandi à Milan en même temps que sur le salon Satelitte. Avec Ligne Roset et Andreas Engesvik, il mixe couleur et lumière en combinant verre de couleur et source lumineuse. À Paris, dans la cour de l’Institut suédois, il réalise l’installation “Layers”, appuie deux surfaces planes contre le mur XVIIe de l’Institut, rétro-éclairés par une simili aurore boréale. En janvier 2013, il était à la Galerie Kreo avec un miroir en aluminium poli pour l’exposition de bijoux “Autour du cou”, comme pour mieux réfléchir la collection.
“Right Angle Mirror”, Galerie Kreo
Scénographe, il est avant tout designer, et son luminaire “Counterbalance” présenté en 2012 par Luceplan à Milan trouve son aboutissement cette année à l’occasion d’Euroluce 2013 avec des ajustements de poulies à dents qui compensent le poids de la tête lumineuse. Comme un hommage à Jean Prouvé et à sa “Potence”.
Bénédicte Duhalde
“Colour” réalisé en collaboration avec Andreas Engesvik, Ligne Roset
“Daylight entrance”, panneau rétro éclairant creusé par CNC pour fixer 6000 LEDs
“Daylight entrance”, panneau rétro éclairant creusé par CNC pour fixer 6000 LEDs
“Ricochet Light”
“Right Angle Mirror”, Galerie Kreo
Tagué dans: