A piece of sky, upcycling chez Airbus

Créée par Airbus pour revaloriser le patrimoine industriel du groupe, la start-up A Piece of Sky commercialisera bientôt plusieurs meubles de designers fabriqués à partir de pièces d’avions en fin de vie.

S’offrir « un bout de ciel » et donner une seconde vie aux avions d’Airbus

Dans les 20 prochaines années, près de 12 000 avions devraient finir à la casse.

En 2017, deux jeunes salariés d’Airbus s’interrogent sur la fin de vie des avions du groupe et réfléchissent aux moyens de valoriser ces pièces industrielles, qui finissent par être revendues à la tonne. Ils ont l’idée de réutiliser et de transformer ces morceaux d’avion en objets et en mobilier design. S’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire, A Piece of Sky permet de recycler les avions destinés à être détruits.

Apos – Lampe hublot A 02

Projet innovant autour de l’upcycling, A Piece of Sky a pour objectif de redonner vie à des objets qui ont parcouru des milliers de kilomètres, pour finalement se retrouver dans un salon ou dans une chambre. Chacun peut s’offrir « un bout de ciel », tout en prolongeant la vie des avions.

Une première collection de 12 pièces au design original

Pour cette première collection, A Piece of Sky a fait appel à 11 designers et artisans : Christelle Doutey, Bertrand Marc du site Lilou in the Wood, le fondateur de Brut Design Fabien Puginier et Faustine Milard, l’ébéniste designer Jeremy Grondin, l’agence de design et d’architecture d’intérieure Prémices and Co, Flavie Thievenaz, Christian Grisinger et Erik Akopyan d’Initiatives Solidaires, et la manufacture de mobilier Maximum Paris.

Apos – Lampe Radom 01

Ils ont donné naissance à 12 pièces au design original, récemment présentées au showroom d’Airbus. Ces pièces sont réparties en deux catégories : d’un côté des meubles produits en série et vendus à partir de 700 euros pièce, et de l’autre des pièces uniques composées de matériaux rares, vendus à plusieurs milliers d’euros.

Pour cette première collection, A Piece of Sky propose des tables basses, des lampes et des chaises fabriquées à partir de hublots, des bibliothèques en ailes d’avion ou encore des étagères en plancher carbone. Fabriqué à partir du nez d’un A350, le fauteuil Cloud a connu un franc succès en pré-commande (vendu 7000 euros).

APOS – Assise Radom 01

L’e-shop A Piece of Sky ouvrira mi-avril et les premières pièces seront livrées en janvier 2020. En fonction du succès de l’opération, de nouveaux objets seront ensuite produits et de nouvelles collections lancées avec d’autres designers. En 2019, l’initiative permettra de recycler 2000 pièces de 5 à 10 avions.