26/03/2019

Premier musée d’art moderne créé en région en 1987, le musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint Etienne Métropole propose chaque année une dizaine d’expositions, permettant au public de découvrir sa collection et les créations d’aujourd’hui. Du 20 mars au 22 septembre 2019, l’exposition « Coup de pub » nous fait (re)découvrir la place et l’impact du design et de la publicité dans la France des années 30.

Une publicité moderne et accessible, qui s’empare des espaces publics et privés

En France, la publicité commence à occuper une place importante dans les années 30, durant la période de l’entre-deux-guerres. À cette époque, plusieurs domaines d’activité connaissent une forte croissance : la publicité accompagne ainsi le développement économique du secteur industriel, de la grande distribution, du tourisme et de la culture. Elle promeut et permet de communiquer facilement sur les nombreux produits et services que ces secteurs commencent à proposer.

Petit à petit, la publicité prend possession de l’espace public : des affiches, des enseignes lumineuses, des plaques émaillées mais également des présentoirs et des vitrines s’emparent des rues et du métro. La publicité se déplace grâce aux hommes sandwichs et aux véhicules publicitaires. La sphère privée est également touchée : c’est l’apparition des prospectus, des catalogues, des spots publicitaires à la radio et des encarts dans les journaux, catalogues, revues et magazines.

Des créations graphiques, flirtant parfois avec l’art moderne

Les affichistes, les dessinateurs, les typographes, les écrivains et les photographes mettent alors leur talent et leurs compétences au service de cette nouvelle discipline. Plaçant la recherche de l’esthétique au coeur du processus de création, ils créent des publicités modernes, qui s’appuient sur un langage universel et intelligible. Les images et les textes sont agencés de manière esthétique, avec pour objectif de donner vie à des créations à la fois innovantes et intelligibles.

Combinant l’art de l’affiche, la création de nouvelles typographies et la mise en page, la discipline du graphisme émerge. Certaines compositions géométriques flirtent parfois avec l’art moderne. Pendant cette véritable période d’innovation graphique, les dessinateurs s’inspirent en effet des mouvements artistiques ayant marqué les années 1910 – 1930 : le cubisme, le futurisme, le purisme, le constructivisme et le Bauhaus.

Des publicités mythiques pour un véritable plongeon dans les années 30

L’exposition « Coup de pub » présente plus de 200 affiches, photographies, plaques émaillées, catalogues, prospectus, automates, films d’animation et packaging. Elle offre au public une véritable immersion dans les années 30, à une époque où la publicité commence à envahir le quotidien.

Les visiteurs pourront ainsi (re)découvrir les célèbres créations graphiques de Cassandre, Loupot, Colin, Carlu et Capiello, aujourd’hui célébrées dans le champ de l’art. L’exposition sera également l’occasion de découvrir les créations d’auteurs méconnus, qui ont également marqué leur temps. Le public retrouvera les personnages mythiques des publicités de l’époque : la Vache qui rit, le Bonhomme Casino, Banania, le Bibendum de Michelin… Il voyagera à travers les campagnes publicitaires des compagnie maritimes, ferroviaires et aériennes, et retrouvera avec nostalgie les campagnes publicitaires de célèbres produits de consommation.

Le vernissage de l’exposition « Coup de pub » aura lieu vendredi 29 mars à 18h, en présence d’Anne-Céline Callens, maître de conférences en Sciences de l’art à l’Université Jean Monnet et commissaire de l’exposition.