Skip to main content
Actualites / Portraits / Concours Intramuros-Camondo : découvrez les lauréats de la première édition
27/04/2021

Concours Intramuros-Camondo : découvrez les lauréats de la première édition

Le concours Camondo-Intramuros s’intéresse à cette phase intermédiaire entre le diplôme et le premier projet professionnel. Lauréats de cette première édition, Thomas Carlier, Juliette Droulez et Zeina Sleiman ont été respectivement sélectionnés par les équipes de Lafuma Mobilier, Moore Design et Sunbrella. Séduites par leurs projets de diplôme, elles leur ont proposé de leur donner une autre dimension en les accompagnant sur des problématiques liées à leurs entreprises. Dernier retour d’expérience, avant d’entrer plus en amont dans le  parcours de ces trois jeunes diplômés.

Concours Intramuros-Camondo : de gauche à droite, les 3 lauréats : Zeina Sleiman, Juliette Droulez et Thomas Carlier © Thibault Charpentier

Intégrer de la sensorialité dans le mobilier du quotidien, se reposer la question du sens même de la production, explorer le potentiel des biomatières… Les sujets des diplômes de Zeina Sleiman, Juliette Droulez et Thomas Carlier sont au cœur même des questions hautement portées dans ce monde d’après-Covid que tant appellent de leurs voeux… Et c’est bien la preuve que cette génération de designers qui arrivent appréhendent déjà leur discipline dans des champs bien plus larges que ceux auxquels on voudrait les réduire. Certes, le projet de diplôme – selon leurs dires – est aussi une chance à saisir pour créer librement, un espace d’expression et d’intention unique, sans les contraintes ni les ajustements inhérents à toute collaboration. Et pourtant, en choisissant leur sujet, Zeina Sleiman, Juliette Droulez et Thomas Carlier étaient bien loin d’imaginer l’aventure qui en découlerait.

Zeina  Sleiman et l’interrogation de l’espace (Sunbrella)

Prototype de Zeina Sleiman, accompagnée par Sunbrella dans la réalisation.

Chez Sunbrella-Dickson, Zeina Sleiman a trouvé un écho particulier à sa recherche de sensorialité ; en associant le textile à un piétement de table, elle recrée un espace de jeux et d’intimité pour les enfants et confère un double usage à ce mobilier : la partie visible sur laquelle on s’appuie, la partie cachée, comme un abri secret. Le fabricant de textile a accepté de plonger dans cet univers bidimensionnel et il a accompagné la réalisation d’un premier prototype à l’échelle 1. Auprès d’eux, Zeina s’est familiarisée à un nouveau revêtement et maîtrise désormais toutes les étapes importantes de la fabrication et les différents tissages.

Juliette Droulez réinterroge le mobilier de travail (Moore Design)

Croquis de Juliette Droulez- recherche pour Moore Design

Pour ce partenariat, Moore Design a laissé carte blanche à Juliette Droulez pour développer et apporter son regard neuf sur l’activité BtoB. Trois critères ont été demandés en postulats de base : « L’utilisation de matériaux recyclés ou recyclables pour proposer un mobilier qui soit le plus respectueux de l’environnement possible. Le deuxième critère a été de dessiner un produit qui puisse exister dans des espaces de travail partagés, comme les open spaces ou les bureaux, mais qui soit aussi esthétiquement proche d’un mobilier domestique, permettant aux utilisateurs qui pratiquent les nouveaux modes de travail à distance d’aménager leur intérieur avec un mobilier à la fois esthétique et ergonomique. Pour finir, il fallait que cela soit industriellement réalisable. »

Juliette travaille ainsi sur deux projets : le premier est une assise dynamique qui permet aux utilisateurs d’être en mouvement et ainsi de réduire les problèmes de santé, notamment les maux de dos, liés à une mauvaise posture de travail. « Nous pensons déjà à une variante de ce projet en dessinant un mobilier pour enfants, ludique et coloré, qui serait composé de plastique recyclé (des jouets cassés, par exemple) », explique Julien Diard, directeur général de Moore Design ; le second porte sur une cloison acoustique modulaire et modulable, composée de panneaux en textile recyclé et de trame grillagée.

Thomas Carlier et l’intégration de nouvelles solutions de matériaux ( Lafuma Mobilier)

Etude de Thomas Carlier pour Lafuma Mobilier

Comme recherche appliquée, Lafuma Mobilier a proposé à Thomas Carlier d’enquêter sur leurs chaînes de production et de pointer des pistes à explorer pour intégrer de nouveaux matériaux ou de nouvelles solutions pour faire évoluer leurs process de fabrication. C’est sa démarche « révolutionnaire » autour des biomatières qui les a séduits, et aujourd’hui, forts de ces préludes, comme le rappelle Baptiste Neltner, directeur marketing et des collections, « nous devons désormais réfléchir à la meilleure manière d’intégrer sa vision personnelle dans notre process industriel ».

Retrouvez les portraits de Zeina Sleiman, Juliette Droulez et Thomas Carlier dans le dossier consacré à la jeune création dans le dernier numéro d’Intramuros.

 

Nathalie Degardin