26/06/2018

La Serpentine Gallery accueille jusqu’au 9 septembre 2018 une exposition qui met en avant le travail de Christo et Jeanne Claude. Après s’être rencontrés en 1958, ils débutent leurs premières collaborations trois ans plus tard. Ils interviennent dans des zones aussi bien urbaines que paysagères, et marquent le territoire de leurs travaux. Ils s’étaient démarqués à Paris lorsqu’ils avaient enveloppé le Pont Neuf de toile durant une quinzaine de jours.
 
L’exposition « Christo and Jeanne-Claude : Barrels and The Mastaba 1958–2018 » célèbre le travail sculptural des deux artistes. Leurs interventions modifient temporairement le site qu’elles occupent mais également le ressenti que peuvent éprouver les visiteurs. En plein cœur de Londres, l’exposition retrace 50 années de collaborations entre le couple, et 60 années de travail pour Christo.
 
christo_jeanne_claude_serpentine_gallery_exposition_tableau christo_jeanne_claude_serpentine_gallery_exposition_tableau
 
Car malgré la disparition de son binôme en 2009, Christo poursuit son travail d’artiste. Aujourd’hui, cette exposition est aussi l’occasion pour lui de présenter une structure flottante composée de près de 7 500 barils de plastiques rouges, roses et bleus, sur le lac de Hyde Park. Les interprétations de ce mastaba métallique de 600 tonnes, qui repose sur une plateforme flottante fixée au fond du lac, sont variées. Et l’artiste le dit lui même : il n’y a pas de sens ou de non-sens, chacun y trouve la signification qu’il souhaite.
 
Le 16 juillet prochain, Christo sera présent à la Serpentine Gallery, dès 19h, pour donner une conférence sur ses travaux et son oeuvre. Le directeur artistique Hans Ulrich Obrist tiendra également une conversion avec l’artiste, qui répondra ensuite aux questions du public.
 
christo_jeanne_claude_serpentine_gallery_exposition_mastaba_installation_bidon_baril