Mendini investit l’appartement 50 de la Cité Radieuse de Marseille
18/07/2016
Mendini investit l’appartement 50 de la Cité Radieuse de Marseille

L’architecte et designer italien Alessandro Mendini présente jusqu’au 13 août l’installation “Corbu 8 colors”, dans l’appartement n° 50 de la Cité Radieuse de Marseille, construite en 1952 et classée le 17 juillet 2016 au patrimoine mondial de l’UNESCO, parmi dix-sept sites conçus par Le Corbusier. Après Jasper Morrison, Ronan et Erwan Bouroullec, Konstantin Grcic, Pierre Charpin et les étudiants de l’ECAL, Alessandro Mendini a été convié par le propriétaire de l’appartement 50, Jean-Marc Drut, à réinterpréter, pour l’été, le logement – de type “E1 inférieur mono-orienté” sur la façade sud – en parfait état de conservation, classé monument historique depuis 1985. Ses créations dialoguent avec l’aménagement originel de l’appartement, conçu par Charlotte Perriand et Le Corbusier. Alessandro Mendini a repris huit couleurs choisies par Le Corbusier et créé huit totems monochromes en céramique. Placés sur la balustrade qui surplombe le salon, ils créent un diaphragme modulant la lumière du soleil. Avec des rubans, il a recoupé en diagonale le rythme des panneaux muraux à double hauteur, pour “ajouter une touche japonaise au rythme modulaire des baguettes, semblables à des tatamis verticaux”. Le tapis “Earthquake”, ainsi nommé en référence au tremblement de terre survenu au Népal l’an dernier, édité par Joseph Carini Carpets, apporte une expression figurative à l’espace. Le designer italien a intégré quelques unes de ses créations, comme la cafetière “Oggetto Banale”, la lampe “Amuleto”, éditée par Ramun, et les sculptures en porcelaine “Cavallino”, peintes de motifs Proust. Alessandro Mendini a été “stimulé par les espaces et le magnifique travail sur la lumière, en plus de l’utilisation de la couleur par le maître – chaude, picturale et essentielle à notre plaisir sensoriel dans l’appartement”, ouvert aux visites du mardi au samedi, de 14h à 18h, sans rendez-vous. L’occasion de voir également l’exposition du MAMO, sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse : “A ciel ouvert”, de l’artiste Felice Varini, jusqu’au 2 octobre.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 18/07/2016 15:36 au 19/07/2016 08:18
Lieu :
280 Boulevard Michelet, 13008 Marseille, France

Les huit totems monochromes d’Alessandro Mendini, se réfèrent aux couleurs choisies par Le Corbusier © Philippe Savoir, Fondation Le Corbusier / ADAGP
Tapis Earthquake (Joseph Carini Carpets), lampe Amuleto (Ramun). Alessandro Mendini © Philippe Savoir, Fondation Le Corbusier / ADAGP
Le tapis Earthquake (Joseph Carini Carpets) © Philippe Savoir, Fondation Le Corbusier / ADAGP
Les totems d’Alessandro Mendini © Philippe Savoir, Fondation Le Corbusier / ADAGP
Les totems d’Alessandro Mendini © Philippe Savoir, Fondation Le Corbusier / ADAGP
Lampe Amuleto (Ramun), Alessandro Mendini © Philippe Savoir, Fondation Le Corbusier / ADAGP
Continuer
Inscrivez-vous pour le Lyon Shop Design
15/07/2016
Inscrivez-vous pour le Lyon Shop Design

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 3 octobre pour participer à la neuvième édition du concours Lyon Shop Design, organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon et qui encourage la collaboration Commerçants-Architectes. Pas de prix par secteur mais une reconnaissance de tous les commerces (28000 au total) – hôtel, restaurants ou boucheries ou fromageries – à tous les niveaux de budget. 75% des candidats des années précédentes affirment avoir vu leur chiffre d’affaire augmenter. Un résultat motivant et encourageant. En dix années de concours, plus de 700 candidats et 435 architectes ont déposé leur dossier. Cette année 2017, c’est à Bernard Reybier le PDG de Fermob et le président du VIA de juger les projets. “L’importance du magasin physique est toujours primordiale selon lui. L’important est d’être juste, dans la manière de se présenter”. Candidatures à déposer en ligne sur www.lyon-shop-design.com qui s’enrichit de contenu éditorial pour mieux valoriser les partenariats innovants. Le parcours se fait en deux étapes : première sélection des quinze finalistes fin 2016 et désignation des 5 lauréats en avril 2017. Attention, le public est aussi invité à voter pour sa réalisation préférée.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 15/07/2016 11:56 au 21/07/2016 08:49

Continuer
“Verre… de nouveaux horizons” : les résultats du Verallia Design Award
13/07/2016
“Verre… de nouveaux horizons” : les résultats du Verallia Design Award

La 7e édition du Verallia Design Award, organisé par le producteur français d’emballages en verre, sur le thème “Verre… de nouveaux horizons”, a distingué cinq projets, parmi près de 290.Les designers Marie Dessuant et Philip Bone, parrains du concours, ont décerné leur coup de cœur au projet “Guilin”, d’Arnaud Pfeffer et Lisa Dehove, étudiants à l’Ensci – Les Ateliers. La bouteille “Bob Dalton”, d’Emma Gitzinger, étudiante à l’Ecole nationale supérieure d’art et de design de Nancy, a reçu le prix “Spiritueux”. Le prix “Vins” a été attribué à la bouteille “Sérac”, de Leslie Dabin, étudiante à l’Ecole d’arts appliqués Pivaut, à Nantes. Jonathan Enjalbert et Coline Chomer, étudiants au Lycée Léonard de Vinci, à Villefontaine, ont reçu le prix “Eaux, bières et boissons non alcoolisées” pour la bouteille “Vortex”. Le prix “Food” a été attribué au projet “Le voyage d’une abeille”, de Martin Bessey, étudiant à l’Ecole supérieure d’arts appliqués et du textile de Roubaix.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 13/07/2016 13:53 au 21/07/2016 10:00

Jardin en stock aux Docks, à Paris
12/07/2016
Jardin en stock aux Docks, à Paris

Les Docks – Cité de la Mode et du Design accueillent jusqu’au 15 octobre l’installation du scénographe-paysagiste Christophe Ponceau.“The Bulk Garden” ou “Le jardin en stock” met en scène des ginkgo biloba dans des sacs de chantier, sous une composition de baladeuses suspendues dans l’atrium des Docks. “L’arbre aux 40 écus” est le seul végétal à avoir résisté à l’attaque nucléaire d’Hiroshima. En l’exploitant dans cet espace clos, Christophe Ponceau remet en question l’importance que l’on apporte – ou non – aux végétaux dans notre vie quotidienne. L’installation sera l’un des spots de la Paris Design Week – du 3 au 10 septembre – et participera également à la Nuit Blanche le 1er octobre. Après un diplôme d’architecture, Christophe Ponceau a pris conscience de la richesse des végétaux, grâce à sa rencontre avec le paysagiste Gilles Clément. Il a ainsi entrepris un travail végétal et scénographique avec l’architecte-paysagiste Mélanie Drevet.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 12/07/2016 10:47 au 12/07/2016 12:39
Lieu :
34 Quai d’Austerlitz, 75013 Paris, France

Gingko bilobas aux Docks © Brigitte Beaudesson
Ginkgo bilobas dans des sacs de chantier © Brigitte Beaudesson
Christophe Ponceau © Brigitte Beaudesson
Continuer
Ruedi Baur illustre “What people do for money ?”
11/07/2016
Ruedi Baur illustre “What people do for money ?”

Dans le cadre de Manifesta, la Biennale européenne d’art contemporain de Zurich, qui se tient jusqu’au 18 septembre, Ruedi Baur a mis au point une signalétique dans la ville et a dessiné l’identité visuelle de l’événement.“What people do for money ?” (en français “Que font les gens pour de l’argent ?”) induit une signalétique ludique qui analyse la société actuelle, à travers des représentations variées : une mendiante, un rentier, un artiste, une serveuse… Chaque silhouette se confronte à sa voisine, mettant en avant les relations entre les acteurs sociaux d’un monde en crise. En noir et blanc, les personnages sont disposés en ville, affirment leur présence, et frappent le visiteur, le questionnant sur le monde du travail actuel. Ces visuels sont également déclinés sur les autres supports de la biennale : affiches, programmations, packaging… Ruedi Baur, designer franco-suisse, a créé en 1989 l’atelier Intégral Ruedi Baur. Ses projets se regroupent en cinq champs d’action : graphisme et systèmes d’identification ; signalétique et système d’orientation ; scénographie, conception d’espaces et de mobilier ; design urbain et conception d’espace public ; et espace numérique et interaction. Ils allient également graphisme et recherches sur la relation entre l’espace et le signe, collaborant avec des architectes comme Renzo Piano.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 11/07/2016 08:52 au 12/07/2016 09:26

Signalétique de Ruedi Baur à Zurich, dans le cadre de la Biennale d’art contemporain Manifesta © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur. Devanture du restaurant Phuket Thai Food, à Zurich © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur. Façade de l’hôtel Rothaus, à Zurich © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur © Manifesta 11, Wolfgang Traeger
“What people do for money ?”, Ruedi Baur © IRB M11
Continuer
Philippe Starck au chevet des médecins
11/07/2016
Philippe Starck au chevet des médecins

Les cordonniers sont les plus mal chaussés et les médecins les plus mal soignés selon le Dr Michel Cazaugade, président du Groupe Pasteur Mutualité. Cette assurance pour les professionnels de la santé, créée en 1858 par Napoléon III pour aider les sociétés d’entraide et de secours mutuelles, a constitué un capital foncier boulevard Pasteur à Paris pour que les médecins provinciaux puissent être hébergés lors de leur passage dans la capitale. Le Groupe Pasteur Mutualité a fait appel à Philippe Starck pour construire un bâtiment “solidaire à intérêt réciproque”, la Villa M, comme Médecine, Mutualisme, Mouvements, Mutations, Mixité, Mieux-être, Mieux-vivre… qui sera réalisé par le bureau d’architectes Triptyque. Pour un designer convaincu d’améliorer la vie par le design, ce projet mutualiste dédié au bien-être, à la convivialité, centre d’affaires, centre d’innovation, centre de check-up, avec espaces de co-working et hôtel au confort à la hauteur d’un quatre étoiles, simple et intelligent, est un engagement naturel. “Modeste et efficace, à l’inverse d’une architecture démonstrative, il n’y aura rien à vendre dedans, juste du service médical donc il sera simple et à terme ressemblera à un énorme buisson recouvert de plantes vertes”. L’architecture y sera support de la vie et du vivant avec une mise en œuvre du végétal low tech. L’ouverture est prévue en 2019.


Bénédicte Duhalde

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 08/07/2016 14:40 au 13/07/2016 10:37

Continuer
Retour vers le futur à la Cité Universitaire
08/07/2016
Retour vers le futur à la Cité Universitaire

La Cité internationale universitaire de Paris vient de rénover le Collège néerlandais, un bâtiment majeur de son parc architectural du boulevard Jourdan. Quatre années de restauration et 21 millions d’euros ont été nécessaires à la remise à flot de ce vaisseau architectural signé de l’architecte néerlandais Willem Marinus Dudok, livré en 1938 dans un grand élan d’optimisme qui devait rapprocher toutes les jeunesses du monde après guerre et éviter un second conflit. Le second conflit est arrivé malgré tous ces efforts généreux et altruistes. Il reste quelques beaux bâtiments signés des architectes du modernisme et le bâtiment hollandais en fait partie. Environ 140 logements ont été rénovés à l’identique dans l’esprit moderniste de l’époque, aujourd’hui vintage. Retour aux origines, les menuiseries en PVC ont été remplacées par des menuiseries métalliques et le mobilier intégré des chambres a été restauré. Pour se mettre en phase avec l’époque de nouveaux espaces de services ont été mis en place : locaux pour bicyclettes, locaux pour le tri sélectif… La réhabilitation fait suite à la publication d’une importante étude monographique “Dudok in Parijs/à Paris” qui restitue l’histoire et la genèse de ce bâtiment moderne.


Bénédicte Duhalde

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 08/07/2016 13:45 au 11/07/2016 08:34
Lieu :
61 Boulevard Jourdan, 75014 Paris, France

Sortie du numéro #185 – Best of Design
08/07/2016
Sortie du numéro #185 – Best of Design

Cette année notre numéro Juillet-Août est un spécial Best of design. Nos rencontres avec les designers et notre présence sur les événements dédiés au design nous ont permis de sélectionner les personnalités de l’année 2016. 60 designers qui ont fait l’actualité pendant le salon de Milan et sur la scène internationale. Ce parti pris éclairé est un indicateur des designers émergents et confirmés. Leur collaboration avec des entreprises exigentes et responsables installent des collections sur la durée. Au moment où la multiplicité d’événements agite des promesses non tenues et des produits dont le sens s’éloigne de l’usage et du service, nous rassemblons dans cet ouvrage 500 références légitimes et disponibles sur le marché. Répertoriées par typologie dans le domaine du mobilier et du luminaire, ce choix de la rédaction offre une expertise au service de nos lecteurs, prescripteurs, architectes, et auprès d’un public passionné et éclairé.

Acheter Intramuros n°185

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 08/07/2016 14:15 au 12/07/2016 09:12

Continuer
Quatre coffrets de montres de luxe primés au concours Gainerie 91
08/07/2016
Quatre coffrets de montres de luxe primés au concours Gainerie 91

Le 27 juin, le groupe Gainerie 91, entouré du jury du Concours Design 2016, organisé sur le thème du coffret de montres de luxe, a décerné quatre prix. Le premier prix a été décerné à Fabien Cadamuro, de l’ESAD d’Orléans, pour le coffret “Garde-Temps”, s’ouvrant grâce à un code activé par la rotation de trois molettes (24 chiffres pour les heures et 60 pour les heures et les minutes). William Simonnet, de Lim’Art Paris (L’Institut des métiers d’arts appliqués), a reçu le deuxième prix pour son coffret en cuir, inspiré d’un œuf Fabergé, réalisé avec une imprimante 3D. Maxime Patrac, du Lycée Edgar Faure de Morteau, a obtenu le troisième prix pour son coffret aux couleurs de la maison Hermès. Une mention Spéciale a été attribuée à Antoine Leveque (lycée Edgar Faure de Morteau) pour son projet à la technologie très pointue, destiné à un type spécifique de montres. Les projets des lauréats seront produits par Gainerie 91 et proposés aux maison d’horlogerie de luxe.  

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates
Du 08/07/2016 15:24 au 11/07/2016 09:25

Continuer