Les Cigales, l’hôtel niçois rénové par SCEG Architects

Sur la côte d’Azur, dans la ville de Nice, l’hôtel Les Cigales fait peau neuves grâce aux talents de l’agence SCEG Architects, qui viennent de terminer la rénovation de l’établissement. Le duo d’architecte greco-italien s’est inspiré de l’ambiance méditerranéenne pour donner à cet hôtel une nouvelle jeunesse !

 

Photo : Serena Eller Vainicher
Photo : Serena Eller Vainicher
Photo : Serena Eller Vainicher

 

Dans un premier temps, il s’agissait d’aménager les 550 m² d’espaces tout en faisant écho au ciel bleu et à l’eau turquoise de la mer Méditerranée. C’est la ville de Nice elle-même qui inspire : ses couleurs estivales, les fleurs du marché, son carnaval. Les architectes optent pour une juxtaposition entre des aplats de couleurs – aussi bien au sol que sur les murs – et des revêtements muraux en papier peint fleuri. Le mobilier fait bien évidemment partie intégrante de l’aménagement. Les tables et les chaises reprennent les couleurs denses de l’hôtel, les comptoirs se parent de couleur chaudes et profondes. Des matières nobles tels que le marbre, la pierre, ou encore le laiton et le cuivre sont utilisés de manière à dynamiser l’ensemble.

 

Photo : Serena Eller Vainicher
Photo : Serena Eller Vainicher

 

Les 19 chambres de l’hôtel « Les Cigales », réparties sur quatre niveaux, deviennent de véritables tableaux abstraits, où les lignes géométriques se mêlent aux formes rondes ou rectangulaires. Cette oeuvre abstraite contraste également avec les motifs floraux qu’arborent certains murs dans les espaces communs. Les luminaires d’Achille Castiglioni ou de Joe Colombo subliment l’ensemble avec goût.

 

Photo : Serena Eller Vainicher
Photo : Serena Eller Vainicher
Photo : Serena Eller Vainicher

 

L’agence d’architecture SCEG Architects est née de l’association de deux architectes. Eirini Giannakopoulou, après avoir été diplômée dans son pays natal à l’Ecole Polytechnique d’Athènes, décide de rejoindre l’Italie, poussée par sa passion pour la scénographie. Elle intègre l’Institut Européen de Design à Turin. Elle y rencontrera Stefano Carera, architecte diplomée de l’Ecole Polytechnique de Turin. En 2011, ils s’associent et créent leur agence. Ils travaillent aujourd’hui à la fois sur des projets résidentiels ou commerciaux.