15/11/2017
Directeur de Roset USA à New York, Antoine Roset dirige et fait la promotion d’une entreprise familiale du fin fond de la région Rhône-Alpes, de Briord, où son arrière grand-père avait monté une fabrique de cannes à parapluie.

Son père Pierre Roset et son oncle Michel Roset, son cousin et lui même en tant que quatrième génération, assurent depuis 150 ans le développement de l’entreprise. Savamment reconvertie, la maison a grossi et règne sur plus de 750 distributeurs partout dans le monde.
Ligne Roset fait aujourd’hui un ÇA de 90,876 400 euros et part à la conquête des marchés chinois et nord américains. La conférence qu’il animait à Montréal exprimait la volonté de Ligne Roset de conquérir le monde par le confort, et le développement durable qui occupe tous les stades de la production.
Diplômé de l’ESCE, l’Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et titulaire d’un MBA en marketing et management international de l’Institut Supérieur du Marketing de Luxe, Antoine Roset est vice président exécutif de Roset USA, l’antenne américaine du groupe chargée du développement en Amérique du Nord et du Sud.
L’expérience d’une grande marque, pour Ligne Roset, c’est la qualité, l‘innovation technique permanente et la longévité des produits. Depuis le « Togo » de Michel Ducaroy, jusqu’au « Ruché » d’Inga Sempé, les meubles Ligne Roset sont produits avec les méthodes de fabrication les plus modernes sans faire abstraction du travail manuel de son personnel qui rend chaque meuble personnel, voire unique.
On n’achète pas un faux Picasso parce qu’on ne peut pas acheter un vrai. Dans le meuble c’est pareil, il ne faut pas acheter de faux. Chez Ligne Roset, tous les meubles sont des originaux.
Bénédicte Duhalde