La librairie-galerie La Hune fait son grand retour

Après une année de travaux  à la suite d’ un incendie survenu en novembre dernier, La Hune a le plaisir de rouvrir ses portes pour le plus grand bonheur des amoureux de la photographie et de la littérature. Comme l’annonçait l’équipe, c’est plus motivée que jamais qu’elle a bataillé durant un an pour rebâtir la librairie-galerie qu’elle était depuis 1949.

 

En effet, à travers les décennies, les oœuvres littéraires d’auteurs et celles d’artistes se sont toujours côtoyées dans ce haut lieu de la culture parisien. C’est pourquoi, à l’occasion de sa réouverture, le travail de la photographe allemande Ellen von Unwerth est mis à l’honneur. Depuis près de 30 ans, elle présente le corps féminin de manière sensuelle. Dans des photographies en couleurs ou en noir et blanc, les femmes qui passent derrière son objectif révèlent une liberté face à la nudité et à l’acceptation de soi. L’exposition « Guilty Pleasures » regroupe 25 photographies qui rendent compte d’une femme décomplexée.

 

 

Ellen von Unwerth_guilty_pleasures_exposition_photographie_la_hune_librairie_galerie_
Ellen von Unwerth, Penelope Cruz, Paris, 2003, tirage noir et blanc, 66 x 100,5 cm, édition de 7, édition 7/7

 

L’établissement a pu être soutenu par la Semaest, qui veille à la pérennité des espaces culturels du quartier latin, ou encore par Roche Bobois qui a aménagé plusieurs espaces de la galerie. On retrouve le bureau Futrif de Daniel Rode, le banc Profile de Roberto Tapinassi & Maurizio Manzoni, ou encore les luminaires Up signés Marcel Waders. Des pièces de design qui tissent un lien avec les œuvres photographiques d’Ellen von Unwerth.

 

La Hune proposera une nouvelle programmation, riches en rencontres et accessibles au public et aux professionnels du monde de l’art et de la littérature. La librairie-galerie continuera ainsi de faire vivre l’esprit culturel dynamique dont elle est issue.

 

la_hune_librairie_galerie_reouverture_paris